Geneviève de Fontenay se fait rare à la télévision depuis son départ du comité Miss France. Elle était pourtant l’invité de la nouvelle émission d’Evelyne Thomas sur Non Stop People. Nous étions le 13 octobre dernier et Geneviève de Fontenay dévoilait les raisons de son départ du comité. Souvenez-vous, elle créait même son propre concours le 21 octobre 2010, un comité dissident dont le nom est le Comité Miss Nationale. Il élisait la première Miss Nationale le dimanche 5 décembre 2010, soit le lendemain de l’élection de Miss France 2011. Suite à des injonctions de justice, Geneviève de Fontenay n’a pas continué. Tous les détails de cette affaire dans cet article.

Geneviève de Fontenay quittait le jury Miss France, convaincue qu’il était temps pour elle de ne plus y associer son image

Geneviève de Fontenay était l’icône du concours des Miss France. En effet, encore aujourd’hui, personne n’ignore qui est cette grande dame de 88 ans. Elle commençait pourtant à travailler pour cette société en tant que secrétaire générale, en 1954. Son compagnon était, quant à lui, directeur général du comité Miss France. Il obtenait ce titre en 1957, tandis que Geneviève de Fontenay était élue miss élégance et était mannequin pour Balenciaga. Puis, en 1962, elle devient l’assistante de son concubin. Ce n’est qu’en 1981, au décès de son compagnon, que Geneviève de Fontenay reprend en main le comité Miss France. Avec l’aide de son fils Xavier, le cadet de la fratrie, ils refondent l’image du concours et vendent la partie commerciale et télévisuelle de leur entreprise à la société EndemolShine France. La même société qui produit un bon nombre des émissions les plus connues de TF1.

Une rupture qui avait fait couler beaucoup d’encre

Geneviève de Fontenay a beau été l’emblème de marque du concours Miss France, elle s’éloignait de plus en plus des ses valeurs. C’est en 2010 que Geneviève de Fontenay écrit une courrier injurieux à la société Miss France et à la société détentrice des parts commerciales et télévisuelles de l’entreprise. En effet, elle ne tolérait pas que Valérie Bègue puisse conserver son titre de Miss France 2008 alors même qu’elle avait posé pour des photos très suggestives. De plus, elle s’oppose à l’idée que les candidates au concours Miss France puissent être des femmes transgenres. Elle n’est donc pas du tout en accord avec Sylvie Tellier, l’actuelle directrice générale de la société Miss France. En effet, cette dernière déclarait l’année dernière ne pas être hostile à cette idée.

Geneviève de Fontenay n’était donc plus à sa place dans cette société. Elle ne se retrouvait plus dans les valeurs du comité Miss France. Très conservatrice, Geneviève de Fontenay ne peut plus encaisser. À 88 ans, elle préfère se retirer. Mais cela ne l’empêche pas de faire des vagues au besoin. En effet, elle est toujours aussi franche et tranchée dans ses prises de positions. C’est donc avec amertume, mais sans rancœurs, que Geneviève de Fontenay prenait la parole à ce sujet dans Non Stop People.