Alors que le biopic sur la vie de Grégory Lemarchal s’apprête à être diffusé sur TF1, les anciens candidats de la Star Academy 4 eux aussi, tiennent à rendre hommage au jeune chanteur, disparu il y a plus de treize ans.

Il y a 13 ans, la mucoviscidose emportait la nouvelle coqueluche de la scène française, le jeune Grégory Lemarchal, âgé de seulement 23 ans. Aujourd’hui, les anciens candidats de la quatrième saison du télé-crochet qui l’a rendu célèbre, lui rendent hommage, et tout en musique. Ce vendredi 28 août, les anciennes vedettes de TF1 ont rendu public leur clip, intitulé « Restons amis ».

Les recettes reversées à la recherche contre la mucoviscidose

Les anciens de la Star Academy 4 ont en effet pris le temps de se retrouver, pour enregistrer ensemble un album de dix chansons. Un disque qui comprend de nombreuses reprises, parmi les titres chantés à l’époque sur le plateau de la Star Academy.

Au programme, des tubes de Véronique Sanson, de Jean-Jacques Goldman, de Calogero ou encore de Patrick Bruel, mais aussi un titre inédit. Intitulé « La Marelle », ce morceau a été écrit par Lucie Bernardoni, finaliste de la saison 4 aux côtés de Grégory Lemarchal.

De son côté, Mathieu Johann, demi-finaliste et proche du chanteur disparu, s’est chargé de produire l’album, un disque dont il compte reverser toutes les recettes au profit de la recherche contre la mucoviscidose.

« Il faut que l’on continue à se battre contre cette maladie. On avait envie de se retrouver, de chanter et on s’est dit ‘OK, on le fait pour Greg’. On a saisi notre chance d’avoir pu connaître Grégory et partager un bout de notre vie avec lui. Cela a été une aventure extraordinaire. On est complètement nostalgiques de cette époque », a expliqué Mathieu Johann au journal 20 minutes.

Au total, Sofiane, Lucie, Radia, Mathieu, Karima, Hoda, John, Gauthier, Enrique, Francesca, Tina, Sandy et Morgan ont tous répondu présents.

Un projet entre joie et nostalgie

Cette réunion d’anciens amis, unis par la passion de la musique a certes été l’occasion d’évoquer avec tendresse le souvenir de Grégory Lemarchal. Toutefois, Mathieu Johann a confié l’ambiguïté de telles retrouvailles : « On n’avait jamais revécu quatre jours – trois pour l’enregistrement de l’album, un pour la vidéo – ensemble. Ce n’était plus arrivé depuis cette époque. Pendant le tournage du clip, on a beaucoup ri mais aussi beaucoup pleuré. Ce n’est pas du cinéma. Tout le monde sait ce que c’est d’avoir perdu un pote ».

Un album né de ces doubles émotions, et qui sortira dès le 2 octobre prochain. Le single, « Restons amis« , sera lui disponible dès le 4 septembre, quelques jours seulement avant la diffusion de « Pourquoi je vis », le biopic consacré à Grégory Lemarchal.

TF1 diffusera le 7 septembre prochain un téléfilm consacré à la vie de Grégory Lemarchal

Treize ans après sa disparition brutale, des suites de la mucoviscidose, le chanteur hante toujours les esprits de nombreux français. A tel point qu’un biopic a été réalisé pour proposer aux fans de se replonger dans la trajectoire du chanteur qu’ils appréciaient tant.

Un téléfilm intitulé « Pourquoi je vis », qui retrace le parcours de Grégory Lemarchal, à commencer par sa rencontre avec le public via la Star Academy, jusqu’à son décès, en avril 2007. Pour incarner le rôle, le comédien Mickaël Lumière a été sélectionné. La ressemblance est alors apparue flagrante, de quoi forcer l’approbation des deux parents de Grégory Lemarchal, Pierre et Laurence.

Nikos Aliagas, incarne son propre rôle dans ce projet, l’occasion pour lui de revivre la célèbre séquence, où le chanteur défendait le titre « SOS d’un terrien en détresse ». « Quand tu le vois arriver, c’est un choc. En plus il était humble, il ne jouait pas Grégory, il savait qu’il lui ressemblait. On était en larmes. On était tous en larmes », a-t-il confié.