L’actrice vue dans X-men n’a jamais caché ses problèmes de santé. Aujourd’hui, on vous propose de découvrir de quelle maladie la comédienne souffre.

Pour beaucoup, Halle Berry est une actrice américaine connue pour son irrésistible charme et sa plastique de rêve. La comédienne a une belle carrière derrière elle, et outre son Oscar obtenu pour sa performance dans A l’ombre de la haine, elle est connue pour une bonne dizaine de rôles.

Vous avez pu évidemment la voir dans X-men, puisqu’elle interprète Tornade, l’un des personnages principaux de la première trilogie (elle reprendra son rôle, plus brièvement, dans X-men Days of Future Past). Elle a également été James Bond Girl dans Meurs un autre jour. Elle aura été dirigée notamment par deux réalisateurs français (Mathieu Kassovitz pour Gothika et Pitof pour Catwoman) et aura participé au film monstre Cloud Atlas, où elle interprète une petite dizaine de personnes différents.

Halle Berry souffre de diabète de type 1

Avant que sa carrière ne débute au cinéma, Halle Berry a décroché son premier rôle dans la série Living Dolls, un show série de Madame est servie. Elle était alors à peine âgée de 23 ans. Et alors que le tournage était en cours -,et que la jeune comédienne paraissait en très bonne santé – Halle Berry s’est tout simplement effondrée. Pire, elle est même tombée dans un coma qui aura duré une semaine. A son réveil, on lui apprend qu’elle souffre de diabète de type 1.

Halle Berry a décidé de ne pas cacher cette condition et en a toujours parlé librement lors d’entretiens ou d’interviews, ou du moins lorsqu’elle jugeait que cela été nécessaire – pas forcément lorsqu’elle assure la promotion d’un film et que les minutes sont comptées.

Halle Berry a eu peur de mourir

Alors qu’elle se croyait en très bonne santé, Halle Berry accuse le coup en apprenant la nouvelle. Elle se rappelait d’ailleurs de ce moment à l’occasion de l’émission Inside the Actors Studio : « À l’hôpital, on m’a dit que j’étais diabétique. J’ai immédiatement cru que j’allais mourir puisqu’on me parlait d’une maladie. Je me suis rapidement informée sur la maladie, et j’ai réalisé que j’en avais été atteinte pendant une bonne partie de mon enfance, mais le diabète ne fait pas mal. »

Halle Berry a donc dû apprendre à vivre en connaissance de cause. Car le diabète oblige l’actrice a suivre une hygiène de vie particulière pour ne pas que sa santé ne se dégrade. Pour le LA Times, elle s’explique :

« J’ai été en meilleure santé en apprenant à gérer ça. Il a fallu quelques années et des situations effrayantes pour accepter que c’était un changement de style de vie et non un régime que je pourrais arrêter dans six mois. »

L’actrice s’est offert les services d’un diététicien qui lui explique comment suivre le meilleur régime. Plutôt que trois repas par jour, Halle Berry mange cinq petits repas, généralement pauvre en matières grasses et riches en protéines. Elle doit également manger au minimum 10 grammes de fibres par repas. Et depuis, elle vient bien mieux avec sa maladie.

Quand les stars se confient sur leur maladie

Les célébrités sont de plus en plus nombreuses à parler librement des maladies dont elles sont atteintes pour certaines. Après avoir caché sa condition pendant plusieurs années, Selena Gomez a révélé souffrir d’un lupus, une maladie auto-immune qui détruit les cellules saines du corps. Elle est désormais très active dans l’aide à la recherche.

De son côté, Hugh Jackman n’a pas hésité à rendre public le fait qu’il a été touché par un cancer de la peau. Il est désormais guéri. Justin Bieber et Alec Baldwin sont tous les deux atteints de la maladie de Lyme qui se transmet par une morsure de tique. Lady Gaga souffre quant à elle de fibromyalgie, une maladie qui provoque de grosses douleurs musculaires ainsi qu’une importante fatigue. Enfin, le rappeur Lil Wayne souffre de crises épileptiques.

Toutes ces célébrités en ont parlé librement et ont déjà évoqué leurs troubles dans les médias. Signe que désormais, les stars décident de parler bien plus à coeur ouvert et de ne pas cacher des maladies qui pourraient être rendues publiques sans leur consentement.