Le contribuable anglais estime que le remboursement de Frogmore Cottage interpelle.

Décidément les endroits où vivent Harry et Meghan depuis leur mariage semble poser problème. En effet, les deux jeunes gens avaient eu Frogmore Cottage comme cadeau de la reine, mais le souci qui s’est posé, c’est que les jeunes gens ont fait faire de lourds travaux de rénovation dans cette demeure. Ils ont notamment fait fusionner les cinq appartements en un seul pour avoir suffisamment de place… La rénovation a coûté 2,4 millions de livres soit 2,7 millions d’euros. Certes c’est cher, mais c’était destiné à être le domicile de membres seniors de la famille royale. Néanmoins ces chiffres vertigineux ont fait grincer des dents au contribuable anglais. En effet cette rénovation a été faite à ses frais.

Une rénovation à grands frais

Les Sussex ont fait réaliser des travaux pharaoniques dans cette demeure, avec l’argent des impôts des anglais. Les cinq appartements que comportait la demeure ont été fusionnés en un seul. Mais les jeunes gens ne se sont pas arrêtés là. Ils ont fait transformer plusieurs pièces en salle de bain. Mais il ont également fait poser un tout nouveau système de conduites de gaz et d’eau. Les planchers ont eux aussi été remplacés. Ces travaux de grande ampleur ont d’ailleurs été très critiqués par le contribuable qui avait du mal à comprendre le montant de la facture des travaux. Peu importe, la grogne a passé. Mais quand le Megxit a eu lieu, les britanniques ont perdu de leur flegme. Des voix se sont donc élevées pour que le jeune couple rembourse les fonds publics dont il a profité.

Le Megxit

Le départ du petit-fils préféré de la reine a fait grand bruit et bien entendu le financement de la somptueuse propriété qui se situe à Windsor, dans le Berkshire, au Sud-Ouest de Londres a fait débat. En effet, dès lors que la propriété fait partie des demeures royales, il n’était plus question pour le contribuable britannique que les Sussex continuent à s’en servir gratuitement et surtout sans rembourser les frais de rénovation au trésor public anglais. En effet, et c’est tout à fait logique, les jeunes gens s’étant retirés de la famille royale et n’ayant plus de fonctions dans la royauté, la mise à disposition gracieuse de cette propriété ne se justifiait plus. Or, le jeune couple souhaite le conserver pour avoir un pied à terre en Angleterre.

Le remboursement de Frogmore Cottage

Lors du Megxit, un certain nombre de choses ont été mises à plat avec la couronne. La reine a notamment retiré les prédicats aux deux jeunes gens ainsi que leur capacité à représenter la couronne. Mais Frogmore Cottage a aussi été au centre des discussions. En effet, Buckingham Palace ne pouvait pas laisser passer l’affaire de la rénovation du cottage. Les anglais n’auraient pas accepté que tout cet argent passe à la trappe, surtout dans des périodes de crise. Le jeune couple s’est ainsi engagé à rembourser les travaux fait avec l’argent public.

Les mensualités que remboursent les Sussex

En fait on ne sait pas grand-chose de ces remboursements. Et le fait que les Sussex se soient acheté une somptueuse demeure à Santa Barbara fait également polémique. En effet, les Sussex remboursent 20 000 livres par mois pour ces travaux et ils vont rembourser pendant 11 ans. Le contribuable anglais a un peu l’impression de se faire prendre pour un pigeon. Et cela se comprend. En effet, un emprunt de 2,7 millions d’euros qui serait payé à hauteur de 20 000 livres pendant 11 ans signifie que l’argent a été mis gratuitement à la disposition du couple, il semblerait que les deux tourteaux ne payent pas d’intérêts dans le cadre de cet accord financier. Le contribuable anglais ne va pas manquer d’apprécier.