William et Harry enterrent la hache de guerre par amour pour leur mère.

Ce soir, la princesse Diana, de là où elle est, doit être très fière de ses deux fils. En effet, les disputes et les divergences entre les deux frères ont fait la une de la presse. Depuis le Megxit les deux frères ne se parlaient plus guère mais cela avait commencé bien avant. Harry, le trublion de la famille avait reproché à son grand frère de lui avoir suggéré de prendre son temps pour bien connaitre Meghan avant de se fiancer avec la jeune femme. Harry avait très mal pris la chose et en voulait à son frère. D’autre part, Harry était malheureux d’être bien moins considéré que William. En effet, au yeux des anglais William passe pour l’homme sérieux, le futur roi. Harry lui, a une réputation de prince fêtard et joyeux luron, voir un peu immature. L’un dans l’autre, Harry avait du mal à accepter la situation. Pire, Meghan a très vite fait preuve de beaucoup de jalousie envers sa belle-sœur, ce qui avait envenimé les choses. Mais aujourd’hui, grâce à l’amour que les deux hommes portent à leur mère, la question pourrait se régler.

La princesse de Galles, dommage collatéral de la brouille entre les deux frères

Aussi curieux que cela paraisse, la brouille entre les deux frères a des conséquences indirectes sur feue la princesse Diana. En effet, en 2017, lors du 20ème anniversaire du décès de la regrettée princesse, William, Kate et Harry avaient prévu de faire ériger une statue à la mémoire de Lady Di dans les jardins de Kensington et plus précisément dans le « Sunken garden », ce jardin qui a été aménagé en mémoire de la mère des deux princes. Lorsque les trois jeunes gens ont inauguré la place, ils ont indiqué qu’une statue en l’honneur de la princesse compléterait le jardin. Or, ce projet, qui devait être réalisé très rapidement a souffert de la brouille des deux frères. En effet, les fils de Charles n’arrivaient pas à se mettre d’accord sur le mémorial. En fait, ils n’étaient d’accord sur rien. De plus, brouillés depuis l’entrée et surtout la sortie de la femme de Harry de la royauté, les deux hommes étaient incapables de trouver un terrain d’entente. Bien entendu le fait que les deux frères vivent à des milliers de kilomètres l’un de l’autre n’a pas arrangé les choses.

Un communiqué commun visant la continuation du projet

Alors qu’on commençait à penser que la statue ne verrait plus le jour, un communiqué commun des deux frères vient d’être publié. Selon le texte, la statue commandée par les deux frères sera installée dans le jardin blanc de Kensington, encore appelé Sunken garden en 2021, à l’occasion du 60ème anniversaire de la naissance de la défunte princesse. Officiellement le retard serait dû au fait que les deux frères avaient besoin de temps. En effet, ils avaient commandé un certain nombre de modifications de l’oeuvre. Selon certaines sources, ces derniers avaient demandé des ajustements afin que le monument soit plus fidèle à la réalité mais surtout à la hauteur de la princesse. Le communiqué rendu par le porte-parole de Kensington précise que les deux princes espèrent que la statue de leur mère permettra aux visiteurs de se souvenir de la vie et de l’héritage de la princesse.

Un premier pas vers la réconciliation entre les deux frères

Il est fort à parier que les deux frères se réconcilieront autour de ce projet en mémoire de Diana. En effet, la princesse adorait ses enfants et ceux-ci le lui rendaient bien. En fait on ne peut douter de l’amour qui les unit quand on voit que leur mère arrive à concilier ses fils par-delà sa mort.