D’origine arménienne, Hélène Ségara a pris la parole sur son compte Instagram. Un violent conflit oppose actuellement l’Arménie et l’Azerbaïdjan. La chanteuse se dit très inquiète pour sa famille vivant encore sur « la terre de ses ancêtres ».
Le violent conflit qui oppose l’Arménie et l’Azerbaïdjan entame désormais sa deuxième semaine. Les pertes humaines s’accumulent et Hélène Ségara déplore cette situation. Surtout, elle s’inquiète pour sa famille qui vit là-bas.

Son compte Instagram rassemble 75 000 abonnés. La chanteuse en a donc profité pour donner son avis sur la question. C’était également l’occasion de sensibiliser le public à cette situation déplorable. “Voila des jours que j’ai posté sur mon Facebook officiel et dans mes stories ce que l’Arménie vit dans un silence assourdissant. Ma Famille et tant d’autres ont subi le génocide autrefois pendant que le monde fermait les yeux…”, a-t-elle écrit pour commencer son message.

Hélène Ségara: “Je chante pour la paix, je ne fais pas de Politique. »

La chanteuse a ensuite poursuivi : “Je chante pour la paix, je ne fais pas de Politique, j’ouvre mes bras à chaque être humain quelque soient ses origines mais je ne peux me taire quand il s’agit de la terre de mes ancêtres… Quand les hommes cesseront ils de reproduire le passé…? S’il vous plaît….”

View this post on Instagram

#arstakhstrong Voila des jours que j’ai posté sur mon Facebook officiel et dans mes stories ce que l’Arménie vit dans un silence assourdissant. Ma Famille et tant d’autres ont subit le genocide autrefois pendant que le monde fermait les yeux… Je chante pour la paix, je ne fais pas de Politique, j’ouvre mes bras à chaque être humain quelque soient ses origines mais je ne peux me taire quand il s’agit de la terre de mes ancêtres… Quand les hommes cesseront ils de reproduire le passé…? S’il vous plaît: Partagez «Le gouvernement arménien demande à la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) d'indiquer au gouvernement azerbaïdjanais (…) de cesser les attaques militaires contre les populations civiles sur toute la ligne de contact des forces armées d'Arménie et [du Haut- Karabakh], de cesser les attaques aveugles, de cesser de cibler la population civile ainsi que les biens civils et les agglomérations» Communiqué de la CEDH #armenianlivesmatter #peace #plusjamais #help #follow #arstakhstrong #prayforarmenians #reposting #nowar #stopgenocide #repost @systemofadown @kimkardashian @vincentbaguian

A post shared by Hélène Ségara (@helenesegaraoff) on

Pour finir, la chanteuse a cloturé son message en invitant les internautes à partager un message de la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) : « Partagez «Le gouvernement arménien demande à la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) d’indiquer au gouvernement azerbaïdjanais (…) de cesser les attaques militaires contre les populations civiles sur toute la ligne de contact des forces armées d’Arménie et [du Haut- Karabakh], de cesser les attaques aveugles, de cesser de cibler la population civile ainsi que les biens civils et les agglomérations».

« Mon grand père sur son lit de mort voulait la paix.”

De nombreux internautes ont aussitôt compati comme cette personne : « Vous avez un coeur en or. Merci pour ce message. Tous les arméniens et les personnes qui soutiennent la paix doivent être fiers de vous. En tout cas, moi je le suis. » On pouvait lire encore ce témoignage poignant : « Mon grand père sur son lit de mort voulait la paix. La seul chose qu’il désirait… mais la connaîtrons nous un jour ? J’en doute… il faudrait, pour cela que les consciences change, ce n’est pas le monde qui doit changer, mais les gens … la connerie pollue la planète, donc il y a encore beaucoup de travail 🙄 mais restons et soyons optimistes malgré tout. Et comme vous dites si bien votre chanson … « Plus jamais »…. Gros bisous Hélène »

La chanteuse s’attire les foudres d’internautes

Malheureusement, la chanteuse s’est également attirée la foudre de certains internautes. Ces derniers n’ont pas apprécié cette prise de position : “Depuis presque 30 ans, l’Arménie occupe militairement des territoires de l’Azerbaïdjan, le Haut-Karabakh et sept provinces attenantes, en totale violation du droit international et de nombreuses résolutions votées par les Nations unies”, lui a notamment rétorqué l’une de ses abonnées.