Pascal Obispo accepte ce samedi 9 janvier de répondre aux questions des journalistes. Ainsi, pour le magazine 50 ‘Inside, le chanteur avoue avoir très peur de mourir. Parce que, malheureusement, le célèbre artiste a également été affecté par le covid-19. En fait, ses symptômes étaient loin d’être anodins. Devant les caméras de TF1, l’interprète de Lucie se souvient alors de ces semaines angoissantes. nous vous apporte ce témoignage exclusif.

Pascal Obispo: “J’avais peur de passer” Une autre victime de la pandémie

Pascal Obispo a donc également connu cette terrible maladie. Par conséquent, il fait partie des millions de personnes touchées par le virus dans le monde. Au fil des mois, les témoignages de malades sont devenus très nombreux. Heureusement, tout le monde n’a pas ressenti les mêmes symptômes. Certains ont vécu cette expérience comme une simple grippe. Mais pour d’autres, c’est évidemment une situation vraiment critique. Par conséquent, les données de mortalité ont été progressivement révélées.

Entre ces deux extrêmes, certains patients ont traversé une période très douloureuse. Pascal Obispo témoigne donc de son expérience et de ce qu’il a réellement ressenti. Le chanteur admet même qu’il a eu un moment, il a vraiment vu sa dernière heure venir. Désormais complètement guéri, il accepte de se confier aux reporters de TF1. nous reconsidère ces déclarations qui ont une valeur de témoignage.

L’angoisse de la mort

Pascal Obispo était conscient des risques associés au Covid-19. En fait, son ami Christophe, aujourd’hui décédé, était également atteint de la maladie. Mais contrairement à Christophe, le coach de The Voice, heureusement, n’aura pas eu le même résultat. Mais maintenant, il peut dire que lui aussi a été touché. “C’est dur de perdre des amis. Donc Covid n’est pas quelque chose de léger (. ) Je pourrais dire que j’ai pris Covid par moi-même. J’ai de la chance d’être toujours là. ” Dans la suite de cette interview, Pascal Obispo veut aussi s’arrêter maintenant . Ensuite, il décrit les pires moments de cette véritable descente aux enfers. «J’avais peur de mourir. J’avais peur de passer par là, j’avais une sorte d’inconfort. Je me suis réveillé 2,3 secondes. plus tard, et il transpirait. “

Pascal Obispo admet donc avoir vécu quelque chose d’extrêmement violent. De toute évidence, tous les patients ne vivent pas la même situation. Mais avec ce témoignage, Pascal Obispo veut montrer que le virus peut être très virulent. Heureusement, le célèbre chanteur est complètement hors de danger. Et au fait, il est de retour au travail. Tel un vrai boulimique, ces projets sont nombreux. Vous construisez une plateforme pour votre public. Ainsi, ses plus grands fans pourront découvrir tous ses anciens albums, mais aussi quelques nouveautés. Pascal Obispo souhaite donc tourner la page après sa terrible maladie. A 56 ans, le père de famille profitera un peu plus de chaque instant. Car après une telle expérience, l’envie de profiter pleinement de la vie semble décupler.