Généralement discret quant à sa vie privée, Jean Dujardin a accepté d’évoquer son enfance difficile lors d’une Masterclass à Lausanne.

Jean Dujardin a beaucoup souffert dans son enfance, c’est le moins qu’on puisse dire. Lors d’une Masterclass diffusée sur YouTube en ce mois de mai, l’acteur a notamment évoqué des détails sur sa jeunesse, marquée par l’humiliation et les difficultés scolaires. La rédaction d’nous va vous retranscrite tout ce qu’il a dit. Vous êtes prêts ?

Jean Dujardin avait de grosses difficultés à l’école

Jean Dujardin n’a jamais caché avoir eu des difficultés à l’école. Ainsi, il y a quelques années, dans une interview à nos confrères de Paris Match, la star avait déjà évoqué ses difficultés scolaires. Ainsi, il avait déclaré : “Je ne travaillais pas. Je m’ennuyais. Je ne comprenais pas qu’on puisse éduquer les enfants comme des clones. J’étais différent, plus lent. Il me fallait davantage de temps, je ne parvenais pas à me caler sur leur rythme. Le retard s’est accumulé de manière rédhibitoire”.

Et justement pour éviter que cette situation n’arrive à ses enfants, Jean Dujardin nous dit qu’il a pris le temps de leur expliquer que l’école était importante. Il a dit à ses quatre enfants, de travailler pour ne pas prendre du retard :”J’ai dit très tôt à mes gamins de bosser pour ne pas voir les mêmes problèmes que moi. Mes parents m’ont transmis des valeurs comme la stabilité, la distance vis-à-vis des choses. L’amour et l’éducation qu’ils m’ont donnée me constituent aussi”. Mais plus que des difficultés, l’acteur a également dû subir de nombreuses humiliations durant son enfance. Et c’est justement ce qu’il a voulu transmettre il y a quelques jours. Une façon d’expliquer son personnage au cinéma.

Humilié et traité de bon à rien à l’école

Si l’on connaît tous l’acteur Jean Dujardin, on le connaît un peu moins dans sa vie de tous les jours. Lors d’une Masterclass organisée par l’École d’art de Lausanne, en Suisse, le comédien de 48 ans a accepté d’en dire plus sur lui. Il a notamment évoqué son enfance difficile et ses échecs : “Je suis un ancien cancre, ou plutôt un vrai angoissé. Quand j’étais à l’école, on me disait toujours que j’étais un bon à rien. Soit tu le crois et tu coules, soit tu te bats et tu t’en sors” a-t-il notamment commencé par dire. Avec une certaine tristesse il poursuit son propos :”J‘ai vécu une réelle solitude. J’ai aussi vécu l’humiliation… On la retrouve dans Brice de Nice”.

Et justement, lors de cette Masterclasss, Jean Dujardin nous explique comment Brice de Nice était tiré de sa vie personnelle. Un jeune homme qui tente de se faire aimer par les autres : “Si le personnage passe sa vie à faire des casses, à humilier les autres, c’est parce qu’il est un grand enfant malheureux. C’est aussi pour exposer la cruauté que j’ai vécue à l’école. Brice est d’ailleurs une personne en circuit fermé : il cherche une vague là où il n’y en a pas”.

Jean Dujardin a prévu de réaliser un film sur son enfance

Aujourd’hui, Jean Dujardin se verrait réaliser un film sur son enfance. En effet, l’acteur a expliqué qu’il comptait bien utiliser ses souffrances comme trame afin de réaliser un film sur sa vie de pré-ado. Une vraie revanche sur la vie : “Ça racontera quelque chose de moi, ma petite enfance sans doute, quand j’étais en CM2. Je l’ai abordée avec Brice, mais pas frontalement“, a-t-il notamment révélé lors de son intervention à l’école d’art de Lausanne, en Suisse.

Pour terminer son intervention, Jean Dujardin revient sur son enfance. Il aimerait bien pouvoir remplacer les pleurs par les rires aux personnes qui sont en difficulté :”C’est très dur, l’humiliation, c’est un truc qui me rend fou. Voir quelqu’un se faire humilier peut me rendre dingue. C’est quelque chose que j’ai transpiré très fort. Et remplacer les pleurs par le rire, c’est une arme magnifique. C’est d’ailleurs ce qui m’a sauvé en cours : j’étais nul, mais j’imitais bien le prof”.

0/5 (0 Reviews)