Il le sait, Jean-Marie Bigard a des propos qui ne plaisent pas à tout le monde. Cette fois, la crise pandémique est dans son viseur.

Jean-Marie Bigard, plus déterminé que jamais !

En route vers une carrière politique ?

En 2019, les Gilets Jaunes avaient créé un vent de révolte dans la France entière. En effet, mécontents de la gestion économique du pays, des manifestations contre le président se déroulaient régulièrement dans l’hexagone. Malheureusement, quelques dérapages ont fait la une de la presse. nous se souvient notamment de devantures de magasins brûlés ainsi que des conflits avec les forces de l’ordre. De son fauteuil, Jean-Marie Bigard soutient fortement ce mouvement contestataire. En plein journal télévisé, il évoque même une probable candidature à la présidentielle de 2022.

Ce n’est pas la première fois qu’un humoriste souhaite se lancer dans la course à l’Élysée. Dans les années 80, Coluche avait défié François Mitterrand. D’ailleurs, beaucoup de Français avaient clairement exprimé leur souhait de le voir accéder au fauteuil de chef de l’État. Or, l’histoire en a décidé autrement. Trente ans plus tard, Jean-Marie Bigard remet ça ! Alors est-ce sérieux ou un simple coup de pub ? Pour l’homme de sciences François Cluzet, c’est juste une plaisanterie de mauvais goût. Depuis, nous constate qu’entre les deux hommes, c’est la guerre.

L’avis de trop ?

Invité sur le plateau de Cyril Hanouna, Jean-Marie Bigard va donner son avis sur l’actualité. Comme d’habitude, l’époux de Lola Marois taquine les chroniqueurs de Baba. Du reste, dans cet article, s chérie avait nous prévenu qu’il était sensible et ne supportait pas qu’on le contredise. Ce soir-là, l’ambiance est plutôt morose. En effet, en pleine seconde vague, la France vit entre le confinement et le couvre-feu. Pour l’humoriste, c’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase. Incapable de contrôler sa colère, il va même s’attaquer à la communauté scientifique.

Fan de Didier Raout, Jean-Marie Bigard prend régulièrement sa défense à la télévision. D’une part, il estime que la chloroquine est le seul moyen de lutter contre le virus. D’autre part, n’ayant que faire des conséquences de ses paroles sur les téléspectateurs, il va dézinguer les hautes autorités de santé. Aussi, l’humoriste déclare “Les laboratoires veulent absolument qu’il n’y ait pas de traitement pour ce Covid !” Autour de la table, c’est la stupéfaction puisque la théorie du complot s’invite dans le débat. Par conséquent, seul Bernard Montiel ose l’affronter en lui rétorquant “Tu ne peux pas dire ça, ce n’est pas responsable ! Comment oses-tu dire que des laboratoires trafiquent ? C’est faux !”

Comme il l’a de nombreuses fois prouvé, Jean-Marie Bigard ignore les critiques et va en remettre une couche. En ces temps sanitaires et économiques difficiles, que pensez-vous de son comportement ? Affaire à suivre !