Jean-Marie Bigard est toujours aussi furieux contre Emmanuel Macron. Si certains de ses coups de gueule l’avaient un temps rapproché du Président, aujourd’hui les relations se sont littéralement dégradées. L’humoriste ne mâche vraiment pas ses mots…

Présent dans l’émission Loft Music sur Sud Radio, Jean-Marie Bigard a profité de son passage sur les ondes pour livrer son sentiment plutôt tranché concernant l’attitude du chef de l’État à son égard. Il est vrai que l’humoriste ne s’était pas privé pour critiquer les nombreuses décisions du gouvernement concernant la pandémie. Une prise de position qui l’avait un temps rapproché du chef de l’État. Au point que les deux hommes auraient été amenés à échanger sur le sujet. Mais désormais, cette proximité semble bien révolue. Le compagnon de Lola Marois a même des mots très durs envers son ancien interlocuteur. nous vous explique tout.

Jean-Marie Bigard : il clashe le président de la République et revient sur leur relation

Un homme en colère

Depuis le début de la pandémie, Jean-Marie Bigard a déjà partagé à de nombreuses reprises son avis plutôt critiques vis-à-vis du gouvernement. Dès le début de la pandémie, il s’était ainsi insurgé contre les nombreuses mesures mises en place par Emmanuel Macron et ses ministres. Déjà, l’année dernière, l’humoriste semblait effectivement ne pas apprécier la fermeté avec laquelle les décideurs politiques avaient décidé de réagir par rapport à la Covid-19. Durant toute une période, Jean-Marie Bigard avait même décidé de lui-même se lancer en politique. Bien résolu à faire changer les choses, il envisageait ainsi de s’immiscer dans l’élection présidentielle.

Finalement, il renonçait à cette idée au vu des nombreuses critiques dont il a été l’objet. Néanmoins, le père de famille semblait très heureux d’avoir pu échanger avec Emmanuel Macron sur le sujet. Mais aujourd’hui tout a changé. Dans un entretien accordé à la radio, l’artiste s’en prend violemment au chef de l’État. Après avoir pu converser avec Emmanuel Macron, il y a un an, Jean-Marie Bigard explique ainsi qu’il n’a plus de nouvelles du tout du président. Visiblement très énervé, il livre son sentiment.

” Je ne suis plus qu’une m**de maintenant pour lui ! Je ne peux pas me mettre sur la photo avec Macron ! Je ne peux pas me mettre sur la photo avec les petits marquis de nos gouvernants ! Moi, je suis un mec du peuple et je suis avec le peuple en colère “. Jean-Marie Bigard avoue ainsi que ses relations avec Emmanuel Macron ne sont plus au beau fixe. ” Parce que je ne lèche pas le c** du prince, tout simplement. Donc je suis forcément un ennemi pour lui. Mais je sais qu’il sait lui aussi qu’avec une blague, je fais 9 millions de vues “.

Un avertissement détourné

En effet, Jean-Marie Bigard continue de pouvoir compter sur un public très fidèle. Même s’il connaît des détracteurs, il peut ainsi se vanter d’être très suivi sur la toile. La moindre de ses plaisanteries ou de ses sorties médiatiques connaissent systématiquement une belle audience. Dès lors lorsqu’il évoque sa popularité, Jean-Marie Bigard semble mettre en garde le président Macron sur sa force de persuasion. En tout cas, le mari de Lola Marois parait très remonté en évoquant cette nouvelle relation plutôt tendue entre le chef de l’État et lui. Il faut bien avouer que Jean-Marie Bigard n’y va pas avec le dos de la cuillère ! Il n’hésite ainsi pas à remettre en cause un grand nombre de décisions politiques, mais également à se moquer de la manière dont les ministres gèrent la crise.

Il y a peu, sa victime était Olivier Véran. Jean-Marie Bigard a ainsi totalement dézingué le ministre de la Santé. Il revenait ainsi sur la campagne de vaccination qu’il jugeait catastrophique. ” C’est génial, notre ministre de la Santé ‘sait qu’il ne sait pas’. Je pense à tous mes amis commerçants, barmen, restaurateurs artistes intermittents du spectacle, etc., qui n’ont plus la force d’attendre ce genre de ‘je ne sais pas’ “. Jean-Marie Bigard dénonçait ainsi le véritable couac concernant la vaccination des Français face à la Covid-19. En effet, à ce jour, seuls 14 % de la population aurait déjà reçu une première dose. Un chiffre visiblement insuffisant pour Jean-Marie Bigard qui continue de fustiger Olivier Véran qu’il n’avait pas hésité à appeler Olivier ” Véreux “.

Jean-Marie Bigard: Une incompréhension totale

Même lorsque le ministre de la Santé était venu s’expliquer de la situation face aux journalistes du journal de 13 h, Jean-Marie Bigard n’avait pas manqué de réagir. Le responsable politique expliquait ainsi qu’il n’existait pas de problème logistique, mais un problème ” de livraison de vaccins “. Mais pour l’humoriste s’en était visiblement trop ce samedi 10 avril : ” Si toi t’as pigé, t’as de la chance “. Une nouvelle manière de se moquer de l’entourage proche de d’Emmanuel Macron. Pourtant, les attaques étaient loin d’être finies. nous vous explique pourquoi. Emmanuel Macron et Olivier Véran ne sont pas effectivment les seules cibles de Jean-Marie Bigard. Il y a une quinzaine de jours, c’était Marlène Schiappa qui devait faire les frais de sa colère.

En effet, la ministre déléguée auprès du ministre de l’Intérieur chargée de la citoyenneté avait eu une référence qui n’avait visiblement pas plu à l’humoriste. Alors qu’elle évoque la situation de la pandémie, elle expliquait ainsi : ” C’est gérable, si on s’en donne les moyens. Moi, je pense comme dirait Spider-Man : un grand pouvoir implique de grandes responsabilités “. Une phrase qui n’était évidemment pas passée auprès de l’artiste qui n’avait pas manqué de réagir. ” Il y a une époque, nos politiques citaient Rousseau, Montesquieu, Voltaire, maintenant, ils citent Spider-Man. Donc si Macron me lit, j’ai une bonne nouvelle pour lui : mon fils a le niveau pour devenir ministre de son gouvernement “. Une nouvelle remarque qui ne devrait améliorer ses relations avec le chef de l’État…

0/5 (0 Reviews)