Jean-Marie Bigard est très tatillon sur certaines blagues et le fait savoir sur les réseaux sociaux.

Jean-Marie Bigard: Isabelle Balkany ne dit jamais non à une bonne blague. Ce lundi 10 mai, la femme de Patrick Balkany a posté sur son compte Twitter une plaisanterie assez osée. Mais cette dernière n’a pas été appréciée par tout le monde. Elle a notamment a choqué… Jean-Marie Bigard. Ne vous inquiétez pas, la rédaction d’nous va vous montrer la réaction de l’humoriste après la blague de l’ancienne élue. Vous êtes prêts ?

Une blague d’Isabelle Balkany sur les saints de glace

Isabelle Balkany est toujours prête à plaisanter sur les réseaux sociaux. Et justement, ce lundi 10 mai, l’ancienne membre de l’UMP a dévoilé un cliché plutôt marrant sur les “saints de glace“. Si vous ne savez pas ce que c’est, la rédaction d’nous peut vous dire que c’est une croyance qui date du Moyen-Age. D’après celle-ci, il faut repiquer ses plants en pleine terre après les fameux “saints de glace”. En effet, Les Saints de glace, qui s’étalent chaque année du 11 au 13 mai, apporteraient avec eux le froid, la gelée et les ultimes sursauts de l’hiver, selon la croyance populaire. Bref, c’est avec une publication sur le sujet que l’ancienne élue de Levallois-Perret a fait rire les internautes.

Ainsi, Isabelle Balkany a partagé sa version toute personnelle des Saints de glace, une version sans doute non homologuée par l’Eglise catholique. Elle a donc affiché sur son profil une photo de se**s féminins baignant dans des coupes de glace et de chantilly : ” Attention, Saints de glace à partir de demain et jusqu’au 15 mai… Mettez une petite doudoune à vos tomates !” s’amuse-t-elle. Cette publication a beaucoup amusé ses abonnés hilares : “Se peler les miches, illustration ” , ” Oh la jolie paire de boules !! (Glacées évidemment …)” pouvait-on lire dans les commentaires.

Jean-Marie Bigard n’a pas apprécié l’humour d’Isabelle Balkany

Si de nombreux internautes ont vivement commenté la photographie, il y a une personnalité qui a eu du mal avec cette publication. En effet, cette plaisanterie n’est pas passée auprès de Jean-Marie Bigard. Alors qu’il est connu et reconnu pour ses blagues qui sont très osées, et même trop déplacées, l’humoriste s’est montré plutôt choqué par le tweet d’Isabelle Balkany. Dans son message, il affirme même avoir eu besoin de « plusieurs secondes pour digérer » le message de l’ancienne élue.

Ainsi, sur son compte Twitter, il a reposté la publication et a laissé la légende suivante : “Alors là j’avoue, sur ce coup-là : je suis battu. Même moi il m’a fallu plusieurs secondes pour digérer ce tweet”. On peut le dire, les temps changent. Nous à la rédaction d’nous, on a plutôt bien apprécié la petite blague. Et vous, qu’en pensez-vous ? N’hésitez pas à nous le dire dans les commentaires. Ne vous inquiétez pas, nous lisons absolument tout. Ici, on connaît l’importance des lecteurs, et on veut tout faire pour vous satisfaire.

Jean-Marie Bigard annonce une très bonne nouvelle à ses fans

Si Jean-Marie Bigard se fait souvent remarquer par ses remarques envers les politiques, il y a quelques jours, il s’est réjoui d’une récente annonce du gouvernement. En effet, le 19 mai prochain, les lieux culturels rouvriront, ce qui entraîne par conséquent le retour de l’humoriste sur les planches. Ainsi, dans une vidéo, il a déclaré : “Le 6 juin, je joue à l’Olympia, ça, c’est fixé, je le sais depuis aujourd’hui. Tant pis si on doit diviser les jauges. Il faut qu’on retourne se marrer au théâtre !!!“. Reste maintenant à savoir dans quelles conditions il pourra accueillir son public. D’après ses dires, il est possible que la jaune sera de 60 %, soit 1200 personnes pour l’Olympia.

Jean-Marie Bigard explique ensuite que le spectacle était prévu de longue date et qu’il ne restait pas beaucoup de places. En effet, de nombreuses personnes avaient pu réserver déjà il y a quelques mois : “J’avais déjà plus de 700 personnes il y a plus d’un an qui avaient acheté leurs places et qui ont conservé leurs places. Donc vous savez qu’il en reste quelques-unes“, explique-t-il. Il conclut ensuite son propos : “Qu’il pleuve, qu’il vente ou qu’il neige, vous allez venir rigoler pendant deux heures avec moi à mon Olympia que j’ai fait tellement de fois !”

0/5 (0 Reviews)