Mardi 25 mai dans TPMP, Cyril Hanouna a abordé la grosse polémique qui entoure aujourd’hui Jean-Marie Bigard sur la crise du Covid-19.

Rien ne semble plus l’arrêter. Jean-Marie Bigard lâche insultes et fausses informations à tour de bras. Il a notamment comparé le pass sanitaire à l’étoile jaune. “C’est une honte nationale ! Je compare, il faut absolument mettre un signe distinctif exactement comme on l’a fait avec les juifs à la Seconde Guerre mondiale ! Bah pourquoi ? Dis moi ! C’est pas plus pratique de nous mettre un signe pour dire ‘JE NE SUIS PAS VACCINÉ !’ ?!“, a-t-il en effet balancé au micro de RT France.

“Il a du sang sur les mains.”

Mardi 25 mai, Cyril Hanouna a passé en revue les derniers dérapages publics de l‘humoriste. Lors d’un rassemblement, il s’en est pris directement à l’actuel ministre de la Santé, Olivier Véran, “Il a du sang sur les mains. Quand il nous dit qu’il nous oblige, et bien c’est un mange-me***, un con****. Véran, véreux, variant.“, a-t-il fumé, hors de lui. Puis il a visé l’ancienne ministre de la Santé, Agnès Buzyn.

“Maintenant elle est quand même protégée en Suisse. Quand tu penses que cette conn**** ne va pas payer ses crimes… Espèce de grosse conn****, crève ! Cette femme a du sang sur les mains, Olivier Véran aussi et un jour ils le paieront“, a-t-il crié devant la foule.

Jean-Marie Bigard: “Excusez-moi mais c’est atterrant !”

Ses propos haineux, sans aucune argumentation, ont fait scandale. Il n’en fallait pas plus pour que le ministre de la Justice Eric Dupond-Moretti sorte de ses gonds. “Comment on peut dire ces insanités ? Comment, quand on est un humoriste qui ne fait plus rire personne, on peut utiliser sa notoriété pour dire des conneries pareilles ? Excusez-moi mais c’est atterrant ! Atterrant !“, a-t-il ainsi fait savoir.

Ce qu’il faut savoir, c’est que l’humoriste a connu l’ancien avocat. Et que cette critique l’a profondément touché. Mardi 25 mai, Jean-Marie Bigard s’est donc saisi de son compte Twitter. L’humoriste de 67 ans a ainsi partagé un message directement adressé au ministre de la Justice, qu’il considère comme un “ami”, avec lequel “il dînait autrefois“.

“ Nous avons tourné dans le même film de Claude Lelouch (…). Je suis étonné qu’il soit atterré par mon comportement. Atterré, c’est un mot qui est très fort parce que je suis mes convictions, je parle parfois un peu fort… C’est pour éveiller les consciences“, a en effet expliqué le sexagénaire.

“Tu as plongé!”

L’humoriste, sûr de lui, ne se remet pas en question. Lui n’a jamais varié de cap, explique-t-il. Tandis qu’à ses yeux, Eric Dupond-Moretti aurait failli. “Tu as plongé! Tu as accepté de faire partie des petits marquis qui entourent la gouvernance (…) Je ne t’en veux pas, tu as cédé à la tentation“, reproche-t-il ainsi au garde des Sceaux.

“Tu viendras constater par toi-même que plus personne ne rigole“

“Quand tu dis que je suis un humoriste qui ne fait plus rire personne, là, j’ai envie de te dire Eric, mon ami, que je fais rire encore beaucoup de gens. », poursuit-il ainsi, visiblement touché dans son ego. « Je t’invite. Il n’y a plus de places à vendre mais je vais te trouver une place pour toi le 19 juin à l’Olympia. Tu viendras constater par toi-même que plus personne ne rigole“, fait-il remarquer.

Jean-Marie Bigard joue à celui qui a ainsi plus de followers sur la toile. “Tu as 170.000 followers sur Twitter et à peine 30.000 sur Facebook alors que je suis à 1,2 million sur Facebook et 200.000 sur Twitter. Je suis à 1,4 million personnes qui me suivent régulièrement et qui trouvent que je suis drôle. », se vante-il comme un enfant. “Quand je fais une blague je fais couramment 4,5 ou 6 millions de vues, ce qui n’est absolument pas ton cas“, a-t-il ensuite ajouté.

Jean-Marie Bigard lâche de fausses informations à son public

Malheureusement, Jean-Marie Bigard semble se perdre dans son combat. “Vous vous rendez compte ! On nous propose un vaccin de me*de qui est bidouillé, que même le patron de Pfizer refuse de s’inoculer… C’est quand même un signe ! (…) Comment peut-on nous obliger à prendre une me*de qu’on n’a pas envie de recevoir? Olivier Véran a du sang sur les mains”, a-t-il ainsi lâché le 22 mai dernier.

Seulement voilà, Jean-Marie Bigard ne prend pas en compte le fait qu’il est une personnalité publique suivie par des millions de personnes. Et que les informations qu’il divulgue sont fausses. Il récidive pourtant deux jours plus tard dans TPMP. “Je signale que le patron de Pfizer ne se fait pas vacciner. C’est totalement vrai. Il n’a pas pu participer à la fête de l’indépendance en Israël parce qu’il ne se fait pas mettre son propre vaccin”, a-t-il en effet lancé en direct.

L’AFP vient pourtant de confirmer qu’Albert Bourla, PDG de Pfizer avait bien reçu ses deux doses de vaccin. “Le dirigeant, qui avait expliqué en décembre 2020 vouloir attendre son tour pour “ne pas passer devant les autres”, a depuis été complètement vacciné, en recevant le 10 mars sa seconde dose de vaccin Pfizer/BioNTech”, détaille ainsi l’AFP sur son site.

0/5 (0 Reviews)