Éloigné des plateaux télé, Jean-Pierre Foucault commence à prendre ses marques pour la retraite. Après avoir été confiné dans le Sud de l’hexagone, le présentateur vedette de TF1 a été vu en compagnie d’un groupe d’amis pour assister à l’inauguration du restaurant qui appartient au célèbre producteur Gérard Louvin.

Jean-Pierre Foucault commence à poser les jalons de sa future vie de retraité. L’homme qui a animé durant des années les programmes de TF1, prend du recul et s’éloigne des plateaux. Après avoir mis fin à ses activités à la radio, il a cessé de présenter l’émission culte « Qui veut gagner des millions ». Il a passé le témoin à Camille Combal. A la fin de l’année 2020, il assurera la présentation de la soirée phare de l’élection de Miss France 2021. Un programme qui fait toujours un carton au niveau des audiences.

Jean-Pierre Foucault profite avec ses amis

Pour le moment, il profite et passe de belles soirées avec ses amis. Le 13 juillet dernier, il a pu retrouver de nombreux potes comme Roland Magdane, Francis Perrin, Franck Dubosc ou encore le truculent Philippe Bouvard. Ils étaient tous là pour l’inauguration du restaurant lancé par Gérard Louvin et qui s’appelle Da Laura. C’est avec beaucoup de joie que le groupe d’amis a pu déguster des fromages truffés, des focaccias mais aussi de nombreuses spécialités transalpines proposées à la carte, explique le quotidien méridional Nice Matin.

Confiné à Carry-le-Rouet

Une occasion en or de se réunir autour d’une belle table après de longs mois confinés que le présentateur a vécu à Carry-le-Rouet. « J’avoue faire partie des privilégiés car j’ai un jardin et que je vis près de l’eau. C’est un confinement moins dur – naturellement – que ceux qui n’ont pas cette chance et ce bonheur-là”, avait-il indiqué dans un entretien donné au quotidien Le Figaro, lors du confinement. Réjoui, il avait précisé : « J’ai reçu des ordres très clair de l’autorité supérieure, en l’occurence ma femme, de ranger mon bureau et mon garage. J’ai été contraint de le faire et ce n’est pas fini.»

Un esprit positif

Malgré plusieurs impératifs, l’animateur s’était tout de même montré optimiste : « On redécouvre les bonheurs que nous avions oubliées, comme celui de parler. Je suis confiné avec ma femme mais aussi ma fille. On échange beaucoup. Avant, elle était souvent à regarder son téléphone ou la télévision. Désormais, on prend le temps de s’écouter les uns et les autres et de se respecter. Sinon je lis également des livres ou regarde des longs métrages. ». Un avant-goût de la retraite ? Interrogé en début d’année par l’équipe de On refait la télé, sur l’antenne de RTL, le présentateur avait livré plusieurs confidences sur la suite de sa vie professionnelle et surtout l’émission des Miss France. « Je me suis dit que la 100e était peut-être une belle manière de mettre fin à ma présentation. Mais, je n’en sais vraiment rien, je ne peux pas vous dire. »