Si cette saison de Koh-Lanta (Jessica Potel) l’île des héros a connu un nombre incroyable de rebondissements, avec une victoire finale totalement inattendue pour Naoil, alors que la plupart des téléspectateurs ont vu Claude remporter les 100000 euros, il y a un autre concurrent emblématique qui a conquis le cœur des fans du célèbre jeu d’aventure. Jessica Potel était en effet l’une des favorites de la série car elle a toujours été courageuse et directe pendant l’aventure.

Une femme qui a vécu des moments difficiles ces dernières années et qui espérait vivre un vrai renouveau avec cette nouvelle participation cinq ans après sa première expérience au jeu de Koh-Lanta. Si lors de sa première expérience elle n’a malheureusement pas pu gagner et repartir avec la grosse somme offerte au vainqueur, cette année elle espérait atteindre l’objectif final en plus de vivre une aventure hors du commun. Après un divorce difficile, Jessica s’est retrouvée seule avec sa fille adolescente de 14 ans et a vu dans ce défi, un moyen de donner un nouvel élan à sa vie et de repartir à zéro.

Devenue une véritable star des réseaux sociaux, Jessica Potel a partagé ces derniers jours un cliché sur son compte Instagram montrant un nouveau tatouage sur son dos qui pourrait également faire partie de ce renouveau recherché. La jolie jeune femme affiche une fleur de lotus qui couvre une partie de ses épaules et de son dos. Une fleur qui dans la mythologie asiatique est souvent associée à l’idée de renaissance.

Un symbole parfaitement lié à la nouvelle vie de la jeune femme qui est pourtant très heureuse d’avoir participé à cette nouvelle édition de Koh-Lanta (Jessica Potel) même si elle a vécu des moments difficiles et qu’elle n’a plus remporté la victoire.

Une nouvelle célébrité qui a également été très présente sur les réseaux sociaux et plus particulièrement pendant la période d’enfermement où elle a profité du temps qui lui était imparti, pour continuer à donner des nouvelles à ceux qui la suivent régulièrement, en partageant plusieurs de ses moments privés , qui a suscité l’intérêt et l’admiration de toute sa communauté.

Ses followers sont vraiment un soutien pour elle aujourd’hui et une façon de vivre différemment de ce qu’elle savait dans le passé. En effet, Jessica Potel avait vraiment vécu des moments difficiles et elle a admis qu’elle et sa fille s’étaient littéralement retrouvées dans la rue après son divorce. Elle avait été accueillie par un autre candidat de Koh-Lanta que Jessica ne remerciera jamais assez. Elle a admis dans une interview accordée au magazine Public à l’époque que sa priorité était désormais de se reconstruire avec sa fille: ”

En nous séparant de mon mari, nous avons dû quitter la maison et nous nous sommes retrouvés dans la rue. Nous attendons des logements sociaux … qui n’arrivent pas. «Mais malgré toutes ces épreuves, Jessica affiche un sourire et une joie de vivre qui force l’admiration. Passionnée de motos et de grosses voitures, Jessica aime les émotions fortes et n’a peur de rien

Vivant à 100% et se donnant tous les moyens d’atteindre ses objectifs, Jessica Potel avait été au bout de ses limites lors du show de Koh-Lanta pour cette saison 2020. C’est une vraie transformation que le spectateur a pu suivre, tant son corps semblait meurtri par les différents tests et les conditions de prise de vue: “Je ne me vois plus à l’écran. J’ai beaucoup de mal à me voir émacié, mes joues creuses, ça dérange moi! Ce n’est pas facile de se regarder comme ça “. Une perte de poids importante de près de 10 kg comme l’expérience de certains candidats à l’aventure. Mais depuis la fin du tournage et le retour à la vie normale, Jessica Potel semble avoir repris du poids elle avait perdu et ne finit plus de poster des photos d’elle qui font encore réagir ses followers visiblement sensibles à sa beauté.

Avant cette photo on découvre Jessica Potel de dos affichant son nouveau tatouage, il y a une autre photo qui aura vraiment fait le buzz sur la toile où elle est apparue dans sa chambre assise sur son lit de draps blancs, habillée de noir de la tête aux pieds . des pieds de lunettes sur le visage affichant une chevelure longue qui lui donnait un regard ravageur. Une publication qui a eu le don de réchauffer l’esprit des internautes qui n’ont pas manqué de la féliciter par de nombreux commentaires élogieux. Un post qui a généré pas moins de 5430 likes et 109 commentaires en moins de 20 minutes.

Avec plus de 235000 abonnés sur son compte Instagram, Jessica Potel est devenue une véritable star des réseaux sociaux et sa page regorge d’instantanés, tous plus charmants les uns que les autres, qui sont parfois des souvenirs du tournage du célèbre spectacle de Koh-Lanta, des plans où elle apparaît plus jolie, voire dans le cadre d’une de ses passions, les grosses voitures qu’elle n’hésite pas à partager sur le web.

Malgré la déception de ne pas avoir atteint le dernier duo qui tentait de remporter la victoire de Koh-Lanta, et malgré les trahisons, notamment de Régis dont elle a été victime lors de cette saison du célèbre jeu d’aventure, Jessica Potel conserve tout de même un excellent souvenir de ce passage.

Même si elle semble avoir du ressentiment envers ceux qui n’ont pas été très justes avec elle. Une élimination stratégique juste avant la mythique course d’orientation qui l’a définitivement exclue du programme. Une élimination d’autant plus difficile à digérer que Régis avait conclu un pacte qui devait normalement la protéger.

Dégoûtée par l’attitude de cette candidate, Jessica Potel avait expliqué dans une interview que même si elle s’attendait un peu à cette élimination, l’aventurière ne comprenait toujours pas pourquoi et, elle attendait des explications de celle qui avait rompu leur pacte.

Mais, il y aura quand même une petite consolation pour elle, lorsque Claude Dartois la candidate emblématique a vengé son honneur en éliminant Régis en lui rappelant que dans la vie, il valait toujours mieux être debout. Un principe que Jessica Potel semble suivre tout au long de sa vie et qui lui permettra certainement de se remettre des moments difficiles qu’elle a traversés.