L’animatrice Karine Ferri a partagé la vie du chanteur Grégory Lemarchal, décédé en 2007 de la fibrose kystique. Quelques mois après sa disparition, la jeune femme a confié aux journalistes de Gala l’incroyable cadeau que son copain lui avait fait à l’époque.

Lundi 7 septembre 2020, TF1 diffusait le téléfilm Pourquoi je vis, l’histoire de Grégory Lemarchal joué par Mickaël Lumière. La première chaîne a enregistré un score d’audience énorme, avec 7,3 millions de téléspectateurs rassemblés devant leurs écrans.

L’animatrice Karine Ferri était la petite amie de Grégory Lemarchal, lauréat 2004 de la 4e saison de Star Academy. La jeune femme est désormais responsable de l’association Grégory Lemarchal. En mémoire de lui, elle s’est fait tatouer le poignet.

Karine Ferri: «Nous nous sommes rencontrés par l’intermédiaire d’un ami commun. “

En 2007, l’ancienne candidate au Bachelor confiait au magazine Gala sa rencontre avec Grégory Lemarchal: «C’était en septembre 2005, nous nous sommes rencontrés par l’intermédiaire d’une amie commune, Laetitia, qui était aussi notre maquilleuse. Un jour, Grégory appelle Laetitia, sur son portable pendant qu’elle se maquillait. “C’est Grégory du Star’Ac!”, me dit-elle à part. “Ah oui, il est pas mal!” J’ai répondu. Elle raccroche et dit: “Eh bien, imaginez que lui aussi vient de me dire qu’il vous trouve plutôt charmante.” Mon sang a seulement tourné. J’ai demandé à Laetitia de lui donner rapidement mon numéro de téléphone. C’était la première fois que je faisais une chose pareille! “.

Il n’a pas fallu plus d’une semaine à Karine Ferri et Grégory Lemarchal pour se retrouver chez ce dernier: «J’ai préparé un repas pour vous! Il a dit fièrement. C’était du veau sauté aux pommes de terre, en fait préparé par sa mère, j’ai découvert plus tard. Il n’y avait pas de bougies, nous avons passé la soirée ensemble. Chambre et quand je suis parti, je me suis dit: ‘suis fou.’ Cela n’a pas échoué puisqu’il m’a avoué plus tard qu’il avait dit à son père qu’il m’avait trouvé «complètement déchiré».

Une chanson et un bracelet à sa mémoire

Avant de partir, Grégory Lemarchal lui a fait un cadeau pour qu’elle n’oublie jamais: une chanson. Quelques mois après sa disparition, Karine Ferri avait révélé ce secret dans les colonnes du magazine Gala. «Dans le single qu’il m’a dédié, De temps en temps, son dernier cadeau, il a écrit: ‘Je me lève sous ton regard.’ C’était à mon tour de me relever sous le sien […] Nous nous sommes tous deux offert un bracelet symbolisant notre attachement. Le jour où il est parti, j’ai pris le sien – il ne l’a jamais quitté – et j’ai attaché le mien à son poignet. “