Ce Lundi 26 octobre 2020 sur le plateau de “Touche pas à mon poste”, Kelly Vedovelli a poussé un énorme coup de gueule contre Laura Laune et sa chanson polémique dans l’émission de Laurent Ruquier. Explications.

Un sketch complètement raté pour Laura Laune

Dans la dernière émission de “On est presque en direct“, l’humoriste Laura Laune, qui a notamment remporté la saison 12 de La France a un incroyable talent, a fait un sketch pour le moins controversé. En effet, cette dernière interprétait une chanson qui n’usait que des clichés envers les minorités : “Les migrants c’est comme les Aspégics, dans l’eau ça disparaît c’est magique. Pourquoi les Noirs conduisent des taxis ? Pour que les Blancs soient en retard aussi” pouvait-on entendre de la bouche de celle qui adore l’humour noir.

Mais ce n’est pas terminé, elle chante également : Et les Chinois bouffez-vous entre vous, comme ça, ça fera d’une pierre deux coups. Les musulmans c’est comme le réseau, quelquefois ça saute dans le métro“. Dans une période sociale assez délicate en ce moment, ce sketch a été mal vu par de nombreuses personnes et notamment par les chroniqueurs de “Touche pas à mon Poste” qui en ont fait même un coup de griffe.

Kelly Vedovelli dézingue Laura Laune

Lorsque Kelly Vedovelli prend la parole, elle n’hésite pas à hausser le ton et pousser un gros coup de gueule. Depuis quelques semaines, la chroniqueuse de Cyril Hanouna est coutumière du fait puisqu’elle avait déjà critiquer à plusieurs reprises Karine Lemarchand. Cette fois-ci, alors que les avis divergeaient sur la chanson de Laura Laune, la jeune femme en a profité pour dire ce qu’elle pensait : “Ça me gave littéralement ! En fait, je sais, le problème c’est que c’est son fond de commerce. Elle a toujours fait ça, donc malheureusement elle ne sait que faire ça. Et moi je trouve qu’elle ne sait pas le faire…” commence-t-elle par dire.

La chroniqueuse de “Touche pas à mon Poste” poursuit son propos en allant encore un peu plus loin dans ses propos : “En plus de ça, là franchement c’est la merde, dans le pays c’est la merde, dans le monde c’est la merde (…) je pense qu’il faudrait commencer à fermer sa bouche et à donner de l’amour et apaiser les gens plutôt que de chauffer les gens et de surenchérir”. Si certains chroniqueurs n’ont pas tous été aussi cash, rappelant l’importance de la liberté d’expression, ils sont tous d’accord que le moment n’est pas le bon pour ce genre de sketch.