Révélé par The Voice, Kendji Girac a plus d’un corde à son micro ! En effet, dans Good Singers, le chanteur se confie sur son ancienne vie.

Les nombreux visages de Kendji Girac

Pourquoi l’on aime ?

S’il y a bien un gagnant qui a marqué The Voice, c’est bien lui ! Armé de sa guitare et épaulé par Mika, il a pulvérisé l’audience de la saison 3 du programme musical. Depuis, il enchaine les succès. En effet, ses chansons arrivent à combler toutes les générations. Consécration ultime, le jeune homme est pour la première fois coatch pour la version Kids. D’avance, on sait que cette saison de l’émission qui restera dans les annales. Confortablement installé dans son fauteuil rouge, partagé entre l’émotion et son envie d’en découdre, Kendji Girac promet la victoire à ses mini(e)s poulains.

Mais ce n’est pas son seul projet. En effet, depuis vendredi, les fans sont ravis de le retrouver dans Good Singers. Le principe du jeu présenté par Jarry est simple. Au cours d’investigations, il doit découvrir l’identité de quelque uns de ses collègues. Du reste, pour la première émission, le chanteur de Gitano marque des points puisqu’il se confie sur une facette de sa personnalité, jusque-là inconnue. De quoi ravir son public !

Une vie pleine de rebondissements

Ce soir-là, Natasha St-Pier et Fred Testot ne s’attendaient pas à découvrir Kendji Girac sous un autre jour. En effet, à cause de déménagements successifs, il avait du mal à se concentrer à l’école. Après avoir arrêté les études à 16 ans, il décide de rejoindre l’entreprise de son père. À ses côtés, il apprend à donner de sa personne et il est fier de récolter les fruits de son travail. En coulisses, il confie que son amour pour la musique ne l’a jamais quitté. Hélas, à l’époque, il n’avait pas les moyens ni le réseau lui permettant de vivre de passion à plein temps. Donc, il tentait tant bien que mal de conciller les deux. Du reste, cette petite anecdote au sein de la société familiale d’élagage va particulièrement marqué les esprits.

Passionné par la nature, le jeune homme est responsable de la coupe des arbres. En outre, toutes les branches mortes ou vivantes qui rodent sur son passage n’ont qu’a bien se tenir. L’histoire prête à sourire. On a du mal à imaginer le Kendji Girac en pleine action, et pourtant. Cette expérience lui a sûrement transmis des valeurs essentielles comme celles du partage et de la fraternité. Heureusement pour nous, sa participation à The Voice a changé son destin. Il n’échangerait sa place pour rien. Sous le feu des projecteurs pour encore très très longtemps, on lui prédit encore beaucoup de succès !