Un happy-ending attend-il le couple star ? Il semblerait puisqu’après un séjour tenu secret en République Dominicaine, ils poursuivent leurs vacances en famille.

Kim Kardashian et Kanye West subissent actuellement une épreuve qui a mis à mal la solidité de leur couple. Persuadée qu’elle peut sauver son mariage, la femme d’affaire et mère de famille a décidé de planifier des vacances secrètes avec son mari et ses enfants. On apprenait qu’ils étaient partis en République Dominicaine, dans une maison qui ressemblait à un véritable fort afin qu’aucun photographe ne vienne briser leur intimité.

Aujourd’hui, c’est une bonne nouvelle que nous vous annonçons puisque ces quelques jours de repos ont visiblement fait du bien au couple puisqu’ils ont décidé de poursuivre leurs vacances dans le Colorado, signe que tout va mieux entre eux.

La maladie de Kanye West : un obstacle pour le couple

Les fans du rappeur le savent, leur idole souffre de troubles bipolaires et avait même été interné en 2016 pour se soigner, et tenter de trouver un traitement adéquat pour vivre au mieux sa vie malgré la maladie. Cependant, il refuserait aujourd’hui de suivre cette prescription, lui qui considère que les médicaments représentent un frein à sa créativité d’artiste.

Et malheureusement, le chanteur star a subi une crise en plein direct, lui qui faisait une conférence de presse pour se lancer officiellement aux yeux des médias pour la course à l’élection présidentielle de cette même année aux États-Unis.

En évoquant l’avortement, il a décidé de partager un moment intime de sa vie (sans le consentement de sa femme) en déclarant que Kim Kardashian avait à l’origine souhaité avorter de leur première fille, North (pour des raisons qui lui appartiennent). En larmes, hystérique, visiblement déstabilisé, il a inquiété les fans et choqué la famille Kardashian.

Kim Kardashian dévastée, elle veut aider son mari

Devant sa télévision, la femme du rappeur aurait été dévastée par les propos de son époux, choquée de le voir révélée une histoire qui aurait dû rester secrète, d’autant plus que North est suffisamment âgée pour la comprendre. Elle aurait décidé de rejoindre son mari avec une équipe médicale (elle était consciente que la maladie s’exprimait), ce qui n’aurait pas été au goût de Kanye West.

Il a préféré partir s’isoler dans son ranch du Wyoming pour quelques jours, ne laissant cependant pas se reposer la polémique puisqu’il a utilisé Twitter pour se défouler, accusant notamment sa femme de lui avoir été infidèle et de vouloir le faire interner de force.

Le couple aura finalement réussi à discuter quelques jours plus tard, Kim Kardashian suppliant son mari de renoncer à une campagne présidentielle bien trop coûteuse en temps et énergie alors qu’il est mentalement fragile. Mais celui-ci aurait refusé, ce qui explique les photos du couple prise par des photographes où la femme d’affaire apparaît en larmes.

Des vacances qui font du bien à la famille

Consciente que son mariage est en péril, la star de télé-réalité organise un séjour en République Dominicaine qu’elle souhaite le plus privé et secret possible, afin que parents et enfants se retrouvent ensemble pour quelques jours, et que le couple discute.

Et cela semble-t-il très bien fonctionné ! Une source anonyme s’est en effet confiée au magazine People le 9 août dernier. « Ils ont bien profité en famille en République Dominicaine. Ils continuent ces vacances dans le Colorado. Kim et Kanye s’entendent bien. Ils ont l’air bien plus heureux« . Kanye West profiterait « vraiment bien de ce temps en famille ». « Honnêtement, il est dans une bonne période, il se sent créatif et inspiré » rajoute une autre source.

L’idée de Kim Kardashian semble avoir porté ses fruits. Mais une question réside cependant, Kanye West va-t-il continuer sa campagne électorale ? Son image a grandement été fragilisée par cette conférence de presse et les tweets polémiques qui ont suivi. De plus, un avocat l’accuse d’avoir falsifié 600 signatures pour que son nom apparaisse sur les bulletins de votes et a déposé une plainte contre lui.

Cela compromet d’autant plus ses chances d’être le successeur de Donald Trump, lui qui convoitait une belle carrière politique sans aucune expérience. Réponse dans quelques semaines, si Donald Trump ne parvient pas à décaler les élections, lui qui souhaite changer la date à cause de l’épidémie de la covid-19.