Koh-Lanta n’est pas ce que l’on peut appeler une aventure ordinaire. Les candidats sont contraints de vivre dans la nature avec tout ce que cela implique. Mais les fans aimeraient savoir ce qu’il se passe lorsque les caméras ne filment pas. Existe-t-il des rapprochements entre les candidats ? Reçoivent-ils de l’aide de la production pour se nourrir ? Comment se débrouillent-ils pour faire leurs besoins ? Autant de questions qui ne sont pas au cœur de l’aventure diffusée sur TF1, mais qui ne manquent pas d’intriguer le public. Et justement, le mardi 1er décembre, un documentaire a été diffusé sur C8 à ce sujet. La vraie vie de nos aventuriers revient sur autant d’anecdotes croustillantes que l’on peut imaginer sur les conditions de vie dans Koh-Lanta. Et nous vous dit tout !

Koh-Lanta est une aventure humaine, pas seulement une compétition dans des conditions extrêmes

Koh-Lanta est une aventure hors du commun qui met les candidats qui y participent dans des conditions extrêmes. Pas étonnant qu’après 20 d’existence, l’émission présentée par Denis grognait fascine toujours autant les téléspectateurs. Mais comme toute émission télévisée, le public s’interroge sur les réelles conditions de vie des participants. Les aventuriers de Koh-Lanta ont beau être là pour le jeu et avoir l’intention de dépasser leurs limites pour remporter la victoire, ils n’en restent pas moins humains. Et les images diffusées sur TF1 ne présentent pas absolument tout ce qu’il se passe en 30 jours d’aventure. Ce sont en effet principalement les épreuves, les stratégies et les conseils qui sont privilégiés. Aussi, grâce au documentaire La vraie vie de nos aventuriers, des témoignages d’anciens candidats vont apporter des réponses à toutes nos questions.

Que se passe-t-il dans les coulisses ? Hors caméra, des relations naissent-elles entre les aventuriers de Koh-Lanta ? Comment font-ils leurs besoins dans la nature ? Et aussi, la production vient-elle en aide aux candidats ? Les rumeurs voudraient que des idylles nocturnes prennent place régulièrement. Mais aussi que la production offre des barres énergétiques aux aventuriers. Chez nous , nous avons été déçus d’apprendre qu’il n’en est rien. Evidemment, de telles révélations auraient été savoureuses ! Mais en même temps, Koh-Lanta reste intègre et c’est aussi un soulagement.

Les secrets de l’émission, au plus proche des aventuriers

En revanche, Tiffany, ancienne aventurière admet que ce qu’il se passe dans la résidence du jury final est une autre paire de manches. Si elle affirme que personne ne juge utile d’utiliser les préservatifs mis à disposition par la production pendant l’aventure, elle ne peut pas garantir que cela ne soit pas le cas après l’élimination. En effet, la saleté, la fatigue et la faim sont des besoins essentiels qui empêcheraient les aventuriers de Koh-Lanta d’envisager des rapprochements. Elle affirme également, à l’instar d’autres témoignages d’aventuriers, que la nourriture est le principal sujet de préoccupation sur le camp. Non, la production ne leur vient pas en aide du tout. Ils dorment à même le sol quelque soit les aléas de la météo et mangent ce qu’ils trouvent sur place.

Enfin, sur la question de faire leurs besoins, c’est une sorte de cimetière qui est évoqué. Pour signaler aux autres que cet endroit est utilisé, ils plantent un bâton après avoir enterré leurs petites ou grosses commissions. Peu ragoûtant mais très concret comme explication !