Nolwenn Leroy a connu des années de galère dans sa jeunesse. Marraine de la Fondation Abbé Pierre, elle publie une vidéo de l’association qui fait prendre conscience de la pauvreté dans laquelle sombre nombre de nos concitoyens. Une situation dont se souvient la chanteuse.

“Après le divorce de mes parents, on s’est retrouvées avec maman et ma sœur dans la galère. Heureusement, ma grand-mère était là. Le moment d’angoisse que j’ai ressenti alors a contribué à me rapprocher de la Fondation”, a confié Nolwenn Leroy aux journalistes du Parisien en 2016.

Et de poursuivre : “Ce fut un an de transition. Tout est arrivé en même temps : l’entrée au collège pour moi, le fait de quitter ma région, la Bretagne, le divorce. Ma famille, très soudée, était derrière.” Mais la gagnante de la Star Academy est ressortie plus forte de cette épreuve.

“Cela m’a donné un équilibre, la possibilité d’étudier. Mais beaucoup de gens n’ont pas la chance de pouvoir se reposer sur leurs proches. Et il y a des situations aberrantes : des diplômés se retrouvent sans toit, d’autres travaillent mais dorment dans leur voiture car ils n’ont pas de quoi se payer un appartement”, a-t-elle également expliqué dans les colonnes du Parisien.

Aujourd’hui marraine de la Fondation Abbé Pierre, elle souhaite sensibiliser le public sur les difficultés de la vie qui peuvent faire plonger à tout moment les familles dans la pauvreté.

La maman de Marin a donc publié sur son compte Instagram la formidable campagne de l’association. Il s’agit d’une vidéo qui aborde le thème du mal-logement. Un fléau qui ravage la société française et qui s’aggrave avec le contexte de la crise sanitaire.

“La Fondation Abbé Pierre lance aujourd’hui sa campagne d’hiver. Elle doit permettre une collecte déterminante car la situation sur le terrain est très violente avec ce nouveau confinement, notamment pour les 300 000 personnes sans domicile nouvellement recensées. SEUL, ON PEUT AIDER ENSEMBLE, ON PEUT SAUVER. @fondationabbepierre Merci à tous.”, écrit-elle en commentaire.

Certains internautes lui reprochent ses prises de positions

La compagne du tennisman Clément Arnaud est une artiste engagée. Aussi, quand Joe Biden a été élu président des Etats-unis, elle a partagé sa joie à ses abonnés. Mais de nombreux internautes l’ont prise à parti.

“Pourquoi vous êtes tous de gauche les artistes?”, “Là pour le coup c’est très conformiste de se dire pro-Biden, ça fait bien”, “Celui qui a fait 0 guerre, 0 intervention militaire… Qui a fait preuve de diplomatie avec la Russie et la Corée. C’est bien Trump ! C’est donc tout le contraire. Les démocrate fouteurs de guerres reprennent du service dès janvier”, “Biden sera nocif pour le monde… Je n’aime pas Trump, mais avec Biden, la mondialisation se remettra en marche”, “Personne n’est élu. La cour suprême n’a pas validé l’élection, des états sont en train de recompter et il y a plainte pour fraude”, pouvait-on ainsi lire parmi les commentaires les plus véhéments. La chanteuse a dû être surprise par ces réactions qui n’allaient pas dans son sens. En revanche, elle n’a pas réagi.