C’est une histoire bien connue. Le couple formé par le prince Charles d’Angleterre et Lady Diana a connu de nombreux problèmes. Un mariage qui a rapidement battu de l’aile. Si le père de Harry et William ne cachait pas sa relation avec Camélia Parker Bowles, certaines aventures ont aussi été prêtées à Lady Diana. Certaines rumeurs affirment même que Harry pourrait être en réalité le fruit des amours de Lady Diana avec un autre homme que le prince Charles.

Au moment de ce tragique accident qui lui a coûté la vie, Lady Di était divorcée. Une séparation qui aura fait grand bruit et la une de toutes les couvertures des magazines du monde entier. À l’époque, en couple avec le milliardaire égyptien Dodi Al-Fayed, d’autres relations étaient connues à la mère du futur roi d’Angleterre. Diana Spencer aura connu plusieurs hommes dans sa vie, dont James Hewitt. Un homme à qui certains attribuent la paternité de Harry. Son couple avec le prince de Galles qu’elle avait épousé en 1981 aura vécu des moments difficiles. Un mariage tumultueux qui avait finalement pris fin en 1996, quelques mois avant sa disparition. Il faut avouer que Lady Diana ne sait jamais sentie, très heureuse dans sa résidence de Kensington. Son seul bonheur aura été l’arrivée de ses enfants. Une vie faite de trahisons, d’expositions médiatiques et de conflits avec l’entourage de la reine d’Angleterre. Plusieurs témoignages affirment que Lady Diana aurait, elle aussi, fait preuve d’infidélité.

Entre sa séparation avec Charles et son décès, elle aura aussi vécu une véritable passion avec le docteur Hasnat Khan, un éminent chirurgien cardiologue qu’elle a rencontré le 1er septembre 1995. C’est par l’intermédiaire d’amis communs que les deux futurs tourtereaux feront connaissance. Mais malgré cet amour passionné, le couple se sépare dans le courant de l’année 1997. Selon plusieurs témoignages, Diana était très amoureuse. Elle s’était même rendue au Pakistan pour rencontrer les parents du médecin qui ne voyaient pas cette idylle d’un bon œil. Les parents de Hasnat Khan refusaient que leur fils se marie avec une femme qui n’est pas musulmane. Et le docteur commençait lui à ne plus supporter de faire la une des tabloïds britanniques. Des raisons pour lesquelles l’homme anglophone pakistanais aurait souhaité mettre un terme à leur relation.

C’est finalement quelque temps après, que Diana Spencer entamera sa relation avec le fils du milliardaire Mohamed Al-Fayed. Un homme très heureux que son fils fréquente Lady Di. Il voyait en cette relation une manière de se venger de la Couronne britannique. En effet, malgré son immense fortune, la citoyenneté britannique lui avait toujours été refusée. Toutes les rumeurs ont circulé sur le couple formé par Dodi al-Fayed et Lady Diana. Certaines affirment que le jour de sa mort, Dodi s’était rendu à Paris pour demander la main de Lady Diana. D’autres sources prétendent qu’ils étaient simplement amis, et que la mère de William et Harry s’affichait avec l’homme d’affaires pour rendre jaloux son ancien amour le docteur Kahn.

La seule chose qui est certaine, c’est qu’ils avaient passé des vacances dans le sud de la France sur le yacht du milliardaire. Lors de ce voyage, les journalistes affirmaient que Lady Diana ne se cachait pas du tout pour embrasser amoureusement Dodi devant les photographes. Un séjour qui se terminait donc par un voyage à Paris avec le dénouement que l’on connaît tous. Ce terrible accident sous le pont de l’Alma dans lequel le chauffeur de la Mercedes, Dodi Al-Fayed et la princesse de Galles allaient perdre la vie.

En plus du docteur Khan et du milliardaire égyptien, d’autres aventures supposées ont été prêtées à Lady Di. Mais dans cette liste, il y a une relation qui est bien connue du grand public et confirmée par le principal intéressé. En effet, il faut ajouter celle avec James Hewitt bien des années plus tôt.

Et c’est justement l’année de leur rencontre qui est toute la question du sujet. En effet, certains prétendent que l’ancien officier anglais pourrait être en réalité le père du prince Harry. Des rumeurs qui circulent dans la presse depuis plusieurs années. Selon plusieurs tabloïds britanniques, la relation entre Lady Diana et le militaire aurait duré 5 ans de 1996 à 1991. Une autre preuve de la filiation entre Harry et James serait leur ressemblance physique. Tous les deux affichent une jolie chevelure rousse. Mais selon James Hewitt, il est impossible qu’il soit le père de cet enfant. Dans une émission australienne Sunday Night, l’ancien amant de Lady Diana avait souhaité donner sa version des faits. Alors que le journaliste lui demande ” êtes-vous le père de Harry ? “, la réponse avait été très claire : ” Non, je ne le suis pas ” !

Selon lui, toute cette histoire avait pour but de nuire à la princesse de Galles. Ce serait une invention de certains journalistes pour vendre du papier. Le militaire avouait être très triste pour cette rumeur qui, selon lui a profondément touché le prince Harry. ” Mais c’est probablement pire pour Harry, pauvre garçon ” avait-il expliqué le cœur rempli de sympathie pour le frère de William. Il confirme avoir rencontré Lady Diana en 1986, soit deux ans après la naissance de son prétendu fils. Une preuve selon lui, que le père biologique du prince Harry est bien le prince Charles.

Depuis le mort de Lady Diana qui a laissé ses fils orphelins d’une mère aimante, les enfants auront tout connu. Mais malgré leur éducation commune, les deux frères sont en réalité bien différents. William affiche une manière de vivre qui semble le préparer au trône avec un mariage dans la plus pure tradition britannique. Alors que Harry a choisi lui une toute autre voie. Marié à l’actrice américaine Meghan Markle, il a choisi de quitter ses fonctions au cœur de la couronne pour s’exiler aux États-Unis. Il faut avouer que Harry ne s’est jamais réellement senti à sa place dans ses fonctions princières. Écrasé par les obligations et l’étiquette, le jeune homme a toujours eu un comportement à part. Ses frasques d’adolescent lui ont également valu d’être vu comme le perturbateur de la famille. Une différence avec son frère qui avait rejeté de l’huile sur le feu. Car certains affirmaient que c’était là bien la preuve que Harry était trop éloigné de William pour être véritablement son frère.

Des rumeurs qui auront probablement dû être difficile à vivre pour Harry qui n’aura jamais trouvé sa place dans la royauté britannique. Mais comme l’affirme James Hewitt, Harry est bel et bien le fils du prince Charles.