Ce dimanche 18 octobre, TF1 dressait le portrait de Laeticia Hallyday dans le magazine d’information Sept à Huit. Au cours de l’interview, la veuve du taulier a reconnu avoir menti à ce dernier. Elle ne lui a caché des choses à propos de son cancer.
Dans le portrait de la semaine, Audrey Crespo-Mara a invité Laeticia Hallyday. L’ex-mannequin s’est confiée sur les dernières heures de Johnny Hallyday. Elle a également abordé des points sensibles de sa vie privée, en particulier son histoire d’amour avec le restaurateur Pascal Balland.

« On est souvent un couple à trois ».

« J’ai eu beaucoup de mal au départ. C’est très difficile d’apprendre à aimer… On a l’impression de tromper son mari », a-t-elle expliqué au début de l’interview. Elle a ensuite précisé : « Le manque reste abyssal ! On a tendance à comparer alors qu’il ne faut pas comparer. J’arrive à nouveau à aimer. J’arrive à aimer différemment. Mais Johnny est toujours là… C’est courageux pour l’homme, pour un homme dans ma vie aujourd’hui qui… La place de Johnny est encore bien présente. On est souvent un couple à trois ».

Mais quand l’interview s’est orientée sur la maladie et la mort de Johnny, Laetitia Hallyday a eu du mal à cacher son émotion. Elle a raconté le calvaire des derniers mois. Quand elle a découvert le diagnostic de Johnny Hallyday, son monde s’est écroulé. Car les médecins ont confié à Laeticia que son mari n’avait plus que trois mois à vivre.

” Il n’a pas montré ses souffrances à ses amis.”

A ce moment-là, Johnny profite d’un road trip avec des amis. Nous sommes en 2016. Laeticia ne participe pas à l’aventure, mais elle lui parle au téléphone. « Il était très fatigué, mais il ne savait pas qu’il était malade. J’ai senti déjà au téléphone qu’il était fragilisé, qu’il était faible. Il n’a pas montré ses souffrances à ses amis », s’est-elle souvenue. Le rockeur est en train de réaliser son rêve et il veut à tout prix venir à bout de ce long voyage.

Laeticia Hallyday se rend compte de la gravité de ses difficultés respiratoires. Elle saute dans un avion pour le rejoindre à Santa Fe. Une fois sur place, elle le convainc de passer des examens. De toutes évidences, il ne souffre pas d’une infection bénigne.

« J’ai eu raison, je ne regrette pas aujourd’hui »

« Il n’a pas pu être opéré parce que c’était un cancer de stade 4, un cancer agressif à petites cellules. Et le combat a commencé », a expliqué la maman de Joy et Jade. A ce moment-là, elle prend une décision lourde de conséquences. « Il ne le sait pas lui, car je ne vais pas lui dire. Mais moi, on me dit qu’il en a pour trois mois à vivre », avoue-t-elle, sur le point de pleurer.

« A ce moment-là, tout s’écroule. On est un genou à terre. On ne sait pas comment faire. On ne sait pas comment on va lui dire, comment il va supporter, comment il va se battre », explique-t-elle.

Cependant le rockeur a senti les choses venir. Il lui a demandé « s’il allait crever ». Laeticia Hallyday n’aurait pas eu la force de le lui répondre. « J’ai eu raison, je ne regrette pas aujourd’hui parce que le combat, il a duré quinze mois. Et je pense qu’il n’aurait pas duré aussi longtemps si on lui avait dit la vérité. »