«L’Amour est dans le Pré» n’apporte pas que des avantages ! Un ancien participant s’est d’ailleurs fait dérober 350 sapins de Noël !

La première semaine de septembre, Emeric Emeillat, ex-participant à « l’Amour est dans le Pré » s’est fait voler environ 350 sapins de Noël sur son exploitation du Finistère. Un conte de Noel qui se termine plutôt mal.

C’est dans le Finistère, sur son exploitation de Pleyber-Christ, qu’ Emeric Emeillat, ancien candidat de « l’Amour est dans le Pré » en 2018, cultive des sapins.

Et c’est pour des associations et des écoles de la région que cette année le jeune homme devait livrer une partie de sa production.

Malheureusement, selon France Bleu, il a été victime d’un vol de grande ampleur, et ne pourra donc pas les livrer comme il le souhaitait.

Il s’est rendu compte que plusieurs centaines de ses sapins sous filet sur sa plateforme de stockage, avaient totalement disparus, en chargeant son camion de livraison.

350 conifères ont disparus des radars et Emeric Emeillat de l’amour est dans le pré, qui produit aussi du miel s’est exprimé au micro de la radio locale, en se disant « totalement dégoûté ».

L’amour est dans le pré : UN VOL EN PLUSIEURS FOIS

Après avoir refait les comptes dans ses différentes livraisons, l’agriculteur de l’amour est dans le pré a constaté : Ces « 350 sapins ont tout simplement été volés. Ils ne sont pas partis tout seuls confie-t-il, et ça ne s’est pas fait en une seule fois ».

Et pour son domaine ce sont plusieurs milliers d’euros de chiffre d’affaires qui sont dilapidés. Il livrait aussi des professionnels tels que les fleuristes.

Mais ce n’est pas tout, produire des sapins est un véritable travail de longue haleine, en effet « les 6 ou 7 ans d’investissement pour les faire pousser, c’est un travail de longue haleine volé en un instant. Ça me donne quasiment l’envie de tout arrêter », l’amour est dans le pré raconte l’homme qui avait justement posé avec ses sapins pour les journalistes de France Bleu Breizh Izel, il y a très peu de temps.

Encore totalement choqué par les événements, Emeric Emeillat de l’amour est dans le pré va porter plainte ce dimanche auprès de la gendarmerie locale.

Il a donc décidé pour le moment de changer de lieu de stockage et de placer des caméras de surveillance.

Candidat lors de la 13e saison de l’émission de l’amour est dans le pré , Emeric s’était mis en couple avec Maëlle au terme de l’émission. Mais ils s’étaient séparés par la suite. Pourtant, voici ce qu’il confiait à TV Mag au début de leur idylle : “J’ai retrouvé l’amour. Je suis en couple depuis deux mois avec Maëlle. Les téléspectateurs la connaissent car elle faisait partie de mes prétendantes au speed-dating. (…) Après le tournage du bilan, je n’arrêtais pas de repenser à notre speed-dating de l’amour est dans le pré . Au départ, je n’osais pas la recontacter, par respect, par peur… Et puis finalement, je me suis lancé. Je l’ai donc invitée chez moi, de façon amicale. Et quand je l’ai revue, c’était une évidence. Après son départ, j’ai dit à mon beau-frère que c’était la femme de ma vie. Un coup de foudre.”