Scoop ! Laurence Boccolini arrive sur France 2 à la rentrée. Du reste, l’animateur a tenu à justifier son départ de TF1. On vous dit tout !

Laurence Boccolini vous dit tout !

Plusieurs existences en une

On se souvient de tous de la première fois qu’on l’a vu à la télévision. En effet, le jeu télévisé Le Maillon faible avait captivé le public. Ceci était notamment dû à la personnalité de Laurence Boccolini. Que ce soit la dureté de son regard ou son attitude glaciale face aux candidats, tout est devenu culte. Pourtant, on l’a vu par la suite, l’animatrice a une personnalité joviale. L’an passé, elle l’a prouvé en remportant Mask Singers. Grimée en licorne argentée, sa voix d’or avait envouté les téléspectateurs comme les membres du jury. Mais ce n’est pas toujours rose. En effet, en conflit avec Christophe Dechavanne, le comportement de ces derniers a fait la une de la presse pendant quelques semaines.

Mais la carrière de Laurence Boccolini ne s’arrête pas là. En jouant dans des téléfilms pour TF1, elle a prouvé qu’elle avait plus d’une corde à son CV. Là où elle est, le succès répond toujours présent. Très proche de ses followers, elle avait fait don de sa personne pendant le confinement. Tout en légèreté, ce rendez-vous quotidien avec ses fans l’a aidé à affronter cette triste période. En coulisses, elle se remet en question. Est-elle vraiment à sa place à TF1 ? La réponse est clairement non ! Comme nous allons vous le raconter, ses confidences risquent de bondir ses ex-dirigeants !

Top départ pour une nouvelle vie

“Comment peut-on être une animatrice phare avec seulement trois émissions par an ?” Le débat est lancé ! Soucieuse d’encore plus progresser, Laurence Boccolini annonce la couleur. Elle déplore avoir été victime de lassitude puisqu’elle déclare à nos confrères “J’avais la sensation de ne plus travailler du tout et de tourner en rond.” Pire, elle a l’impression de ne servir à rien, sauf à meubler rarement la grille de TF1. En somme, à force, elle pense “ne pas être une priorité, d’être devenue un bibelot.” Elle ne manquait pourtant pas d’idées ! Malheureusement, ces dernières ont fait chou blanc. On ne lui propose pas Good Singers avec son ami Jarry. La goutte d’eau qui fait déborder le vase ? Elle voit son rêve de remplacement de Jean-Pierre Foucault lui échapper au profit de Camille Combal.

Du côté de la chaine, c’est silence radio. Les derniers temps, elle déplore même une “absence totale de communication.” Même si Laurence Boccolini estime n’avoir pas de colère envers son ancienne direction, la maman de la petite Willow souhaite voguer vers d’autres horizons. Heureusement, France Télévision la convoque et l’écoute attentivement. Entre elle et le service public, c’est sans aucun doute le début d’une belle histoire d’amour. C’est pourquoi, à la mi-août, elle est fière d’annoncer à ses fans son arrivée. “Nouvelle aventure, nouvelle route ! Le “mot de passe” aujourd’hui est : I love my job et tous ceux qui vont le faire avec moi” Souhaitons-lui bonne chance !