Laurent n’en revient pas ! Il a reçu un message rempli de haine qu’il n’oubliera jamais. On vous explique tout sur son traumatisme !

Alerte ! Laurent est en danger !

Un candidat atypique

Quand on participe à une émission comme Koh Lanta, on peut s’attendre à avoir une certaine notoriété. De plus, grâce aux réseaux sociaux, on peut échanger avec les participants et découvrir ainsi les coulisses de la saison en cours. C’est pourquoi, certains followers n’hésitent pas à partager et à commenter les publications de leurs participants préférés. Diffusée actuellement sur TF1, la mort de Bertrand-Kamal avait profondément meurtri le public. Incapable d’oublier son sourire et sa bonne humeur, ses petits camarades dont Laurent, lui ont rendu un vif hommage.

Cependant, il n’y a pas que des bonnes âmes sur la Toile. En effet, des fauteurs de trouble viennent régulièrement perturber l’ambiance. Cette fois, ce n’est pas le comportement de Laurent sur Koh Lanta qui est remis en question. De fait, il s’agit d’une actualité dramatique qui a secoué l’opinion. L’assassinat de Samuel Paty a marqué les mémoires. On le sait, l’aventurier Laurent et lui font le noble métier de professeur d’histoire-géographie. Aussi, c’est tout naturellement que son collègue comptait lui rendre hommage sur YouTube. Malheureusement, un internaute a décidé de l’empêcher. Attention, la manière dont il s’y prend peut vous choquer !

Mais que fait la police ?

Comme le rapporte le Parisien, tout commence par cet odieux message “Salut grosse m****, tu ne réponds pas, tu sais ce qu’on fait aux profs ?” Abasourdi, Laurent n’a pas le temps de réagir que l’individu a supprimé son compte. Fort heureusement, grâce à sa mémoire, le candidat de Koh Lanta mémorise son nom et retrouve sa trace sur Facebook. Tout va s’enchainer. Un second propos déstabilisant arrive. C’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase “Je vais te décapiter, c’est un truc de prof d’histoire”

Ne sachant pas comment s’y prendre seul, Laurent se résout à aller porte plainte dès le lendemain. Cependant, même s’il n’a pas eu le temps de faire des captures écran, l’affaire est prise très au sérieux par les autorités. Choqué, il confiera à nos confrères du Parisien “Je n’ai jamais été menacé dans la vie de tous les jours, ni dans mon collège. Et sur les réseaux sociaux, je n’ai jamais été menacé de décapitation”

Réactive, la police arrive à retrouver l’adresse IP de l’auteur des faits. Aussi, décision est prise de se rendre immédiatement à son domicile pour l’interpeller. Même s’il dit regretter les faits qui lui sont reprochés, il tente de se justifier. À ses yeux, l’attitude de Laurent dans le jeu de TF1 posait problème. Or, vu qu’il n’a jamais mentionné Koh Lanta, son argumentation ne tient pas la route. La vigilance est donc plus que jamais de mise !