Dans l’histoire de la musique, un certain nombre d’artistes garde une place spéciale dans le cœur des fans et la culture populaire. Parmi eux, les Beatles restent sans aucun doute le groupe le plus inoubliable.

Plus de 50 ans ont passé depuis la séparation des 4 Britanniques dans le vent, mais l’une de ses stars, Paul McCartney, ne manque jamais une occasion de revenir sur cette époque de sa vie. Dans une interview pour le magazine GQ, le chanteur fait un bond dans le temps et aborde différents aspects de la carrière du groupe. Des révélations étonnantes, qui vont probablement bouleverser les fans.

Paul McCartney se livre à cœur ouvert

L’histoire des Beatles a toujours passionné les foules, notamment en ce qui concerne les rivalités entre les membres du groupe.

Après leur séparation en 1970, John Lennon, Paul McCartney, George Harrison et Ringo Starr ont chacun poursuivi leurs propres carrières, certains avec plus de succès que d’autres.

Si les fans des quatre garçons dans le vent ont été anéantis lorsqu’ils ont mis fin au groupe, tout le monde a pu suivre les différents choix artistiques des uns et des autres.
Malgré tout, le chagrin ne s’est jamais vraiment estompé, comme le confie Paul McCartney dans son entretien avec le magazine GQ.
Selon lui, des rumeurs ont commencé à tourner après la séparation des Beatles. Parmi ces dernières, la presse disait que les membres se détestaient cordialement, et que c’était même la raison de la fin du groupe.

Du côté du second, à savoir Paul McCartney, celui-ci n’a pas à rougir de son aventure musicale post-Beatles, puisqu’il a su se faire un nom en solo au fil des années. Cependant, il est toujours resté conscient de l’influence des Beatles sur son succès.

Pour Paul McCartney, la situation était toute autre, même s’il ne nie pas les quelques conflits qui ont pu exister. D’après le Britannique, les Beatles formaient une famille, et comme c’est le cas dans un foyer, les disputes étaient courantes sans être pour autant anormales.

« Ce que je réalise maintenant, c’est que c’était comme une famille, que c’était un gang, les familles se disputent. Les familles ont des différends. Et certaines personnes veulent faire ceci et certaines personnes veulent faire cela. », explique le chanteur.

Paul McCartney se défend d’être à l’origine de la séparation du groupe
Après la séparation des Beatles, Paul McCartney a intenté un procès judiciaire afin de faire acter formellement la dissolution du groupe.

Pour beaucoup de fans et de professionnels de l’industrie, il était l’unique cause de la fin des Beatles, ce dont il se défend vivement aujourd’hui.

En effet, à ses yeux, cette action était le seul moyen pour le groupe de conserver ses droits sur ses chansons, car ces derniers auraient pu revenir à l’agent des musiciens, Allen Klein.
Comme il l’explique lui-même, c’est uniquement pour cette raison qu’il s’est attaqué aux Beatles, et non pas à l’homme directement, car ce dernier n’était pas partie prenante.
« Et comme vous pouvez l’imaginer, c’était atroce et j’en ai beaucoup souffert. J’ai bu énormément et exagéré à tous les niveaux. C’était dingue, mais je savais que c’était la seule chose à faire, que je ne le faisais pas que pour moi, mais que je n’avais pas travaillé si dur toute ma vie pour tout voir disparaître en fumée comme cela. », se remémore-t-il.

Bien que Paul McCartney ne nie pas une certaine animosité entre lui et John Lennon, il affirme que cette dernière était notamment nourrie par Allen Klein lui-même, notamment lorsque le mari de Yoko Ono écrivait la chanson « How do you Sleep ».