Si vous regardez “N’oubliez pas les paroles” ces dernières semaines, vous avez sûrement dû voir le magnifique parcours de Jérémy. Ce dernier, depuis le 29 septembre dernier est le détenteur du micro d’argent et a réussi à se qualifier pour les masters en un temps record. D’ailleurs pour son premier match, il a remporté son duel de justesse face à Franck. Dans un entretien pour Télé Loisirs, le jeune homme revient sur ce qui a fait son succès. Explications.

Un parcours exceptionnel pour Jérémy

Avec 235 000 € en seulement 22 victoires, Jérémy réalise un magnifique parcours depuis son arrivée dans “N’oubliez pas les Paroles“. Dans sa récente interview, il explique notamment pourquoi il a eu envie de participer à l’émission et c’est notamment grâce à une ancienne maestro : “En regardant Lucile à la télé en 2015. Je me suis dit que j’avais très envie de participer. Je trouvais qu’elle s’amusait énormément et qu’elle était très rayonnante. J’ai adoré le principe de l’émission donc j’ai regardé de plus en plus. J’ai commencé à connaître de plus en plus de paroles et c’est pour ça que j’ai voulu m’y inscrire“.

Evidemment, Jérémy explique ensuite qu’il a toujours apprécié les karaoké et que c’était l’émission qui lui correspondait le mieux : “J’adore chanter, même si je ne suis pas toujours juste, ça s’est vu. Je prends énormément de plaisir à écouter de la musique et faire des karaokés le week-end avec mes potes. C’est l’émission qui me correspond le mieux“. Quant à son rituel avant l’émission, ça ressemble beaucoup à de l’entraînement : “J’écoute énormément de musique. Ça a commencé par la radio, ensuite une playlist qui tournait en boucle, puis en regardant l’émission on note toujours un peu les pièges et en chantant beaucoup les potentielles mêmes chansons pour pouvoir être le mieux préparé aux épreuves“.

Une participation aux Masters sans pression pour Jérémy

Toujours dans cette même interview, Jérémy parle de ce qu’il fera avec ses gains, une fois qu’il sera éliminé :”J’aimerais me payer un appartement à Paris parce que je pense que ce serait une bonne chose d’investir là-dedans. Je souhaiterais aussi m’offrir un voyage en Nouvelle-Calédonie. J’ai toujours voulu y aller puis, avec des gains, l’avantage c’est que je peux tester la première classe, une fois au moins (il rit) et pour un voyage de 24h ça peut être top. Je voudrais aller dans un restaurant étoilé également“.

Concernant les Masters, Jérémy ne pensait pas qu’il pouvait y participer dès cette année. Une surprise qui pour autant ne veut pas dire qu’il n’allait pas tout faire pour se battre jusqu’au bout. D’ailleurs, il a quelques craintes sur d’autres Maestros : “Je vais jouer contre des gens très, très forts et que ça va se jouer sur pas grand chose donc on va y aller, on va s’amuser et on verra bien ce qu’il va se passer” commence-t-il par dire. Il va plus loin ensuite en citant les adversaires qu’il craignait le plus :

“Kevin, c’est une machine, il est très, très fort. Margaux bien sûr, Toni et Élodie qui sont redoutables aussi parce qu’ils ne lâchent rien, ils veulent gagner même s’ils ne sont pas à la tête du classement. Arsène est également redoutable“.