Participer à Les Z’amours, c’est vivre un moment riche en émotions. En effet, c’est le lieu où les couples osent vraiment se confier.

Des rires et des larmes toujours au programme de Les Z’amours

Comment expliquer un tel succès ?

Même si elle n’a toujours pas eu le même nom, Les Z’amours est un rendez-vous incontournable de la télévision française. Aussi, pour ses présentateurs, ce n’est pas toujours évident de garder son sérieux face à certaines confidences. En fait, le principe est simple. Dans la première manche, les candidats sont séparés et doivent répondre chacun de leur côté à des questions surprenantes. Aussi, quand ils se retrouvent, ils doivent deviner ce que l’autre a dit. nous adore ces instants où les candidats tombent le masque. Du reste, dans cet article, vous racontez comment une candidate avait annoncé savoir que son mari avait fauté !

Jamais vraiment préparé à ce que ces candidats vont dire, Bruno Guillon savoure l’instant présent. En coulisses, on imagine à quel point cela doit être dur de rebondir dans certaines situations. Du reste, nous s’amuse de ce candidat qui avait eu peur de son beau-père. En ce qui concerne l’anecdote qui va suivre, personne n’aurait pu présager de l’impact qu’elle aura sur la suite du tournage de cet épisode Les Z’amours ! Totalement abasourdi par ce qu’il vient d’entendre, le présentateur n’hésitera pas en faire régulièrement allusion quitte à instaurer une certaine gêne dans le couple. Mais que s’est-il passé ?

Une séquence inédite

Souvent, les téléspectateurs ont envie de savoir comment le couple a fait connaissance pour la première fois. Cependant, après la rencontre, difficile de savoir si la personne est la bonne pour soi. Aussi, le test de la présentation d’avec la famille est déterminant. Or pour Morgane cette étape aurait bien pu virer au cauchemar. Voici ce qu’elle déclare :“J’habitais encore chez ma mère à l’époque. Et quand on a presque décidé de se mettre ensemble, il m’a dit : ‘Bah en tout cas, si tu m’avais dit non, j’aurais essayé avec ta mère’. Voilà. Ça craint oui.”

Quand l’intéressé s’installe aux côtés de sa belle, Bruno Guillon ne peut s’empêcher de faire un interrogatoire à ce sujet. À mi-chemin entre la gêne et l’envie de fuir, il prétexte qu’il s’agissait d’humour. De plus, le couple insiste sur le fait que la concernée n’était absolument pas au courant de cette boutade. En tout cas, qu’elle soit avérée ou non, on imagine très bien le malaise lors de la prochaine réunion de famille ! En fait, comme toujours, nous aimerait être une petite souris pour avoir les retombées de la participation des candidats à Les Z’amours. Et vous, qu’en pensez-vous ? Vivement la prochaine !