En tentant d’atteindre le septième ciel, un homme de 47 ans a fini dans une tombe…

La partie de jambes en l’air d’un couple a tourné au drame. Ce dimanche 31 juillet, au Kenya, la police a fait une terrible découverte en arrivant sur le lieu du drame. Mais que s’est-il passé pendant l’acte ? C’est ce que nous allons voir tout de suite. Ne vous inquiétez pas, la rédaction d’nous, va tout vous dire sur le sujet. Vous êtes prêts ?

Mort après une partie de jambes en l’air

C’est une histoire à peine croyable que nous allons vous raconter aujourd’hui. Celle d’un homme qui est mort en tentant d’atteindre le septième ciel. Non, ce n’est pas une invention, c’est bel et bien une vraie histoire. Le drame s’est produit le 31 juillet 2022 à Kayole, dans un quartier de la capitale kényane. Un homme a été signalé mort alors qu’il était en train d’avoir des relations avec sa petite amie. Mais comment est-ce possible ? A-t-il pris quelque chose qu’il ne fallait pas ?

Ce que nous pouvons vous dire, c’est que lorsque les policiers sont arrivés sur les lieux, l’homme gisait sur un canapé. Après un dîner romantique avec une femme, l avait été invité à passer la nuit chez elle. Et il ne s’attendait sûrement pas à ce que ce soit sa dernière journée de sa vie :« Après avoir dîné, ils ont eu des rapportes intimes pendant environ une heure et, alors qu’il était en train de le faire, le défunt a soudainement eu des difficultés à respirer avant de perdre connaissance ».

Une pilule bleue qui ne fait pas bon ménage avec un médicament pour le cœur
L’homme, à moitié nu, ne présentait aucune blessure visible. Et pour cause, la raison de son décès est ailleurs. En effet, une fois sur place, les enquêteurs ont trouvé une petite pochette kaki. Dans celle-ci, se trouvait une boîte de furosémide ainsi qu’une petite pilule bleue de Viagra. Pour information, la première substance, est un médicament. Qui est notamment utilisé dans le traitement de l’hypertension artérielle et des œdèmes liés à une insuffisance cardiaque. La seconde pilule, elle, sert aux hommes d’être plus performant au lit.

Oui, mais. Il faut savoir que la pilule bleue permet, de faciliter l’afflux de sang dans le pénis. Quand on connaît les deux traitements, on se rend vite compte, qu’ils ne font pas vraiment bon ménage. Quand on respecte les règles, on peut les utiliser en toute sécurité. Mais quand on ne les respecte pas, on prend alors un risque pour sa santé. C’est ce qui s’est passé avec cet homme, malheureusement. D’ailleurs, il faut savoir que les règles sont fixées par des recommandations internationales. Et elles sont régulièrement réévaluées par des experts.

Un nombre de décès en augmentation

Selon les informations de Nairobi News, le nombre de décès d’hommes lors de rapports sexuels sont en forte augmentation. Quelques jours avant ce drame, la police du comté de Migori, toujours au Kenya, a arrêté une femme de 24 ans après la mort de son amant, âgé de 52 ans. Ce dernier a perdu la vie au beau milieu de leur ébats…