Lidl a l’art de faire le buzz, ces derniers mois, en proposant des produits de marque à des prix imbattables. En juin dernier, la chaîne de magasins proposait une Playstation à 95€. Conséquence : les magasins ont été assaillis. La police a même dû intervenir à certains endroits.

En juin dernier, Lidl s’est offert un énorme coup de pub grâce à une vente de console Playstation au prix cassé de 95€. Les amateurs de console de jeux ont donc fait la queue dès l’aube pour acquérir la précieuse machine. Dans le département des Yvelines, la foule était tellement dense que les forces de l’ordre ont même dû intervenir. Même cas de figure en Alsace. La presse régionale avait rapporté que les gendarmes avaient dû intervenir pour disperser les centaines de clients qui faisaient la queue devant l’enseigne. Certains s’étaient rassemblés plusieurs heures avant l’ouverture pour être sûrs d’en acheter une.

Une opération qui a fait le buzz

Il est extrêmement rare de pouvoir trouver ce genre d’appareil à moins de 100 euros. L’enseigne a dû acheter un stock bien précis. Le but était de faire parler de l’enseigne et ce fut réussi. Lidl dispose d’équipes marketing qui sont très performantes. Sur les réseaux sociaux, ces rassemblements ont fait le buzz, surtout en pleine période de crise du Covid-19. D’autant plus que les rassemblements sont proscrits. Certains clients avaient pris leurs précautions et étaient venus masqués.

La foule dans les Yvelines

Dans un futur proche, le fabricant de console Sony devrait dévoiler un nouveau modèle. C’est un modèle relativement ancien qui a été mis en vente, en juin dernier, chez Lidl. Parmi les clients qui voulaient en acheter une, certains voulaient en profiter, d’autres avaient flairer le bon coup et voulaient les revendre pour dégager un bénéfice. Ce fut aussi le cas, lorsque Lidl a commercialisé un robot Thermomix. Dans les Yvelines, plus de 400 personnes s’étaient massés devant le magasin Lidl. BFM TV avait même couvert l’événement et avait diffusé un reportage.

Une vente finalement annulée

Les équipes de Lidl ont été débordées. L’ouverture des magasins a été reportée, car les conditions de sécurité et le contexte sanitaire ne permettait pas une vente sereine. La vente du produit a même dû être annulée. En effet, vendre un produit 100€ alors qu’il est habituellement vendu 300€ suscite l’intérêt, surtout des adolescents qui n’ont pas forcément un gros budget. Olivier Dauvers, sur son comte Twitter a montré des scènes de cette cohue à Orgeval. Les gendarmes sont intervenus pour disperser les clients massés devant le magasin.

La foule s’est finalement dispersée dans le calme en apprenant qu’aucune console ne serait vendue ce jour-là. Pour le moment aucune date de commercialisation n’a été dévoilée par Lidl. Mais vu le contexte sanitaire, cela ne semble pas imminent. Lidl n’en est pas à son coup d’essai et multiplie ce genre d’opérations ces dernières années comme récemment avec une paire de basket.