Ce vendredi 23 octobre, Louane a enfin pu sortir son nouvel album intitulé “Joie de vivre”. L’occasion pour la chanteuse de faire de la promotion et de parler de l’actualité. Explications.

Louane a du faire un test pour savoir si elle était atteinte de la Covid

Sur le plateau de Yves Calvi sur RTL, Louane faisait la promotion de son nouvel album “Joie de Vivre“. Mais avant de parler de ce que contenait cet opus, la chanteuse a fait une déclaration pour le moins surprenante. En effet, la jeune maman a expliqué avoir du faire un test pour savoir si elle avait la Covid, il y a deux jours. Pour autant, elle n’a pas donné les résultats de son test, mais on ne s’imagine pas qu’elle ait décidé d’aller sur le plateau d’Yves Calvi en étant positive évidemment. En plus de ça, lors de l’entretien, elle ne portait pas de masque. Tout le monde est rassuré donc.

Concernant son album, Louane évoque notamment la naissance de la chanson “Jpeux Pas“. Une chanson qui était dans les cartons depuis quelques années : “Je pense que c’est la chanson que les gens comprendront le moins […] Ce succès je veux le raconter à ma mère mais je ne peux pas. Sans Léa Frédeval, la réalisatrice des Affamés, cette chanson ne serait pas sortie. Un soir elle écoutait des chansons qui ne sont pas sorties – et qui ne sortiront jamais parce qu’honnêtement elles ne sont pas bonnes – mais celle-ci elle m’a dit ‘C’est con, pourquoi tu ne la sors pas ?’. J’avais pas la force, je ne l’assumais pas”.

Louane appelle les jeunes à respecter les gestes barrières

Même si Louane est une jeune femme, elle ne ressent pas la même chose que ses amis concernant la crise du Coronavirus : “J’ai 23 ans, mais pas forcément la vie d’une fille de 23 ans. Quand je vois mes copines et leur rythme de vie, je vois à quel point c’est difficile” explique-t-elle notamment. Elle va ensuite plus loin en indiquant que c’est difficile d’être un jeune aujourd’hui et parle carrément de génération sacrifiée : “C’est clair que c’est une génération sacrifiée. Moi, je vois mes copines qui se retrouvent toutes seules dans leurs appartements (…) Qui n’ont plus aucune autre vie que d’aller au taff et rentrer”.

Pour autant, Louane ne veut pas que tout le monde fasse n’importe quoi et espère que l’ensemble des jeunes sera respectueux des gestes barrières : “C’est sûr que c’est très difficile. Mais à la fois, c’est tellement important, de se protéger, de faire attention. Moi j’ai tendance à dire de plutôt respecter” explique-t-elle tout d’abord. Elle déclare ensuite qu’il n’y avait qu’une seule solution pour en finir avec la Covid, c’était de tout faire pour respecter ce que demande le gouvernement : “Plus on respectera les choses, plus vite en pourra en finir avec tout ça”. Au moins les choses sont claires.