Ce samedi 8 août, la chanteuse a voulu faire passer un message aux internautes. Rejoignant le mouvement « body positive », elle a décidé de publier une photo d’elle en bikini.

Le devenir de l’ancienne gagnante de Star Academy 2005

Née le 6 janvier 1987 à Gonesse, Magalie Vaé s’était plongée dans la musique dès sa petite enfance. À seulement 7 ans, la fille d’Alain et Annick a commencé à se produire dans des cabarets. Elle a ensuite enchaîné dans la danse, notamment le modern jazz, et dans la chorale. Dotée d’un cœur plein de générosité, la jeune femme a également mis son talent de chanteuse au profit des associations caritatives.

À l’âge de 18 ans, Magalie Vaé a voulu tester son niveau face à d’autres candidats dans la saison 5 de la Star Academy. Choisissant Mariah Carey comme marraine, la jeune femme s’était dévoilée vainqueur face à Jérémy. Elle a ainsi remporté les 57% du vote du public mais surtout une conséquente somme d’un million d’euros. Une somme qui n’a malheureusement pas duré longtemps.

L’année 2006, la chanteuse a sorti son premier album, réalisé par le célèbre Rick Alisson. Suivi de sa tournée dans Symphonique tour et sa participation à l’opération Pièces Jaune, dans la même année. Deux ans plus tard, Magalie Vaé a préparé son second album qui avait vu le jour l’année 2014. Malheureusement pour la maman d’Elia, elle n’a pas réussi à percer le marché ni à faire décoller sa carrière.

Cependant, Magalie Vaé exerce actuellement une carrière d’animatrice dans les mariages et les anniversaires. Chanter dans ces évènements lui permet ainsi de gagner sa vie. Un potentiel client de la jeune femme a même énuméré ses tarifs. Pour assurer l’ambiance totale des soirées de mariages, son prix est de 600 euros. Quant aux anniversaires, et tout autre évènement, l’animation s’élève à 350 euros avec une majoration de 50 euros, si les organisateurs veulent entendre Magalie Vaé chanter. Elle mène alors une vie décente et modeste, très loin des paillettes et de la gloire dont l’ancienne gagnante a tant rêvé.

En dépit de tout, la jeune femme était souvent attaquée sur son physique. Loin d’être parmi la catégorie des soi-disant « belles femmes » avec des tailles fines et des silhouettes d’enfer, elle avait des rondeurs. Magalie Vaé a même été victime de grossophobie de la part de ses producteurs de l’époque. Selon ces derniers, perdre du poids permettrait à la chanteuse de mieux vendre ses disques.

Une photo qui révèle une femme forte

Étant victime de discrimination, Magalie Vaé n’a pas hésité un seul instant à rejoindre le mouvement « body positive ». Initié par Connie Sobczak et Elizabeth Scott au milieu des années 90, ce dernier a vu le jour aux États-Unis. Depuis, le mouvement a continué son chemin dans les quatre coins du monde. En prônant l’acceptation de soi face au culte de la beauté imposée, le mouvement « body positive » est actuellement dans sa grande lancée. En effet, il a pris beaucoup d’ampleur grâce aux réseaux sociaux. Bien que certaines personnes remettent en cause ce mouvement, d’autres y adhèrent complètement. En France, c’est par exemple le cas des deux influenceuses Enjoy Phoenix et Jade Leboeuf, qui n’hésitaient pas à montrer leurs défauts physiques à leurs fans.

Cependant, la gagnante de Star Academy 5 est loin d’être la dernière. Le jour du samedi 8 août marquait son engagement dans le mouvement. Magalie Vaé a ainsi posté une photo d’elle, en maillot de deux pièces, dans toutes ses rondeurs, sur Twitter et Instagram. Se tenant au bord de la plage sous un ciel ensoleillé, le cliché a charmé de nombreux internautes. La meilleure partie demeure surtout dans le message qu’elle voulait envoyer. « Être une femme aujourd’hui signifie être une battante. Cela signifie être une survivante. Cela signifie accepter d’être vulnérable et admettre sa honte, d’être triste ou en colère. Il faut une grande force pour faire cela. » écrivait-elle en légende. Un fort message qui a été sans doute bel et bien passé.