Mallory Gabsi, le jeune Belge prodige de Top Chef, n’a pas attendu longtemps pour ouvrir son nouveau restaurant. Ce restaurant éphémère en collaboration avec Greenhouses verra le jour en Belgique.

Mallory Gabsi ouvre son restaurant éphémère en Belgique

Mallory Gabsi, demi-finaliste du très connu concours de cuisine Top Chef, ouvrira les portes de son tout nouveau restaurant ce 14 Août 2020. En collaboration avec Greenhouses, le petit prodige belge de Top Chef propose un cadre très unique composé de 14 petites serres au bord d’un étang. Chaque serre aura une capacité maximale de 6 personnes. Mallory, surnommé dans le concours Malou, a développé un concept très original. Le mot d’ordre est de passer un bon moment en dégustant des plats savoureux et du bon vin.

Ce qui différenciera ce restaurant, c’est que plusieurs chefs de renom se succéderont chaque semaine pour donner le meilleur d’eux-mêmes. Bien sûr, c’est Mallory qui inaugurera cet événement du 11 au 23 août 2020. Après lui passeront une flopée de talents culinaires, comme Vincent Weiss, Bilal SLIMI ou encore le traiteur Benjamin.

C’est un projet gastronomique très attendu, ce qui fait que personne ne sera admis sans une réservation. Au menu, Malou promet des plats qu’il a déjà réalisé dans Top Chef, tels que « les langoustines en deux façons » ou encore la fameuse « pomme de pins déstructurée ».

Retour sur la carrière décollant du petit génie de la cuisine

A peine âgée de 24 ans, Mallory Gabsi est une figure symbolique du concours Top Chef 2020. Malgré sa jeunesse, il a égalé l’expérience de ses concurrents et est arrivé jusqu’en demi-finale. Son adresse et son style a séduit la France. Son aisance à s’adapter à toutes les situations et son sourire ineffaçable ont conquis les cœurs et les esprits.

Mallory est né le 13 décembre 1996 à Ixenne en région Belge. Avec un père diplomate pour les Nation Unies et une mère qui travaille dans une boutique de luxe, il est quasiment élevé par ses grands parents. Son amour de la cuisine naît en regardant son grand-père, d’origine Tunisienne, préparer le couscous familial. A l’âge de cinq ans, il demande une dînette comme cadeau de noël.

Pendant ses études secondaires, Mallory choisit de continuer vers une formation spécialisée en cuisine. Il a passé deux ans à l’Ecole d’Hôtellerie et de Tourisme en Spermalie à Bruges. Il a ensuite intégré l’Institut libre de technique de Louvain. Pendant son parcours, Malou a effectué beaucoup de stages. Un accident assez bête lui a valu de perdre la vue de son œil droit. En effet, pendant un bizutage, il a reçu sur le visage un jet de liquide décapant. Cela ne l’a en aucun cas démotivé. Au contraire, il y puise la force de surmonter tous les obstacles qui se présentent à lui.

La carrière de Mallory débute vraiment en 2015, quand il a travaillé au « Sea Grill » (un restaurant à deux étoiles) avec le chef Yves Mattagne. En 2017, il décide ensuite de partir pour « Hertog Jan » (trois étoiles) en région flamande pour enfin atterrir en France au « Domaine de la Bretesche ». Il revient au Sea Grill en 2018. Avant sa participation à l’émission Top Chef de 2020, il a déjà été contacté par l’équipe de M6. La première fois, ce fut à ses 17 ans. Il a refusé car, selon ses dires, il était encore très impressionnable. En 2018, il a été contacté une deuxième fois pour participer à l’émission. Il refusa encore une fois car sa grand-mère était malade. En 2019, les organisateurs de l’émission appellent le Sea Grill pour dénicher des jeunes talents. Le nom de Mallory fut proposé. Il accepte enfin d’y participer. Comme on dit, jamais deux sans trois.