Cinquante après son suicide, la vérite sort enfin. En effet, le frère de Mike Brant donne la véritable explication de la mort de ce dernier.

Mike Brant ou l’histoire d’un destin brisé

Que s’est-il passé ?

Tout le monde a déjà fredonné les paroles de Mike Brant. En effet, tous ses succès font partie des standards de la chanson française. Bel homme, il continue de vivre pour ses fans. De fait, ils sont nombreux à ne s’être jamais totalement remis de son décès tragique. Et pour cause. Sa chute du haut d’un immeuble continue de hanter les esprits. Quant à sa famille, que ce soit son petit frère Zvi ou bien sa nièce Yona, ils se battent sans relâche pour que la mémoire de Mike Brant ne soit pas salie par d’infâmes rumeurs. C’est pourquoi, aujourd’hui, ils sont convaincus qu’une accumulation de facteurs est seule responsable du drame.

Nous sommes le 25 avril 1975. Mike Brant a 28 ans. Au sommet de sa gloire, le chanteur semble pourtant malheureux. Quelques mois plus tôt, il avait déjà tenté de mettre fin à ses jours. Il est donc sous étroite surveillance, malheureusement, cela ne va pas suffire. En plus de subir la pression du star-system, la calomnie fait partie de son quotidien. D’atroces allégations circulent dans les médias. Le chanteur à la voix d’or serait sous l’emprise permanente de drogues. Quelle est la vérité ?

Un passé douloureux

Pourtant, pour comprendre son histoire, il faut remonter aux plusieurs heures de son existence. En 1947, celui qu’on appelle alors Moshé arrive dans une famille brisée. Survivants de l’enfer des camps de la mort, ses parents ne se sont jamais totalement remis de la barbarie nazie. De fait, ils ont transmis malgré eux ce lourd traumatisme à leur fils ainé. Mike Brant oscillera toute sa vie entre ses envies de stabilité et ses cauchemars récurrents. Au milieu de cet équilibre fragile, cette peine l’habite au plus profond de son âme. Ce n’est pas pour rien que la légende dit qu’il a prononcé ses premiers mots que très tard. La chanson deviendra alors son exécutoire. Le temps d’un instant, il n’est plus Moshé, mais Mike. Adulé par les foules, adoré par les femmes, cela ne suffira pas à le rassurer.

Aujourd’hui, son frère souhaite laver l’honneur de son frère adoré. Celui-ci en est convaincu. Si sa dépression avait été diagnostiquée plus tôt, le drame aurait pu être évité. Malheureusement, comble de l’horreur, l’extrême fragilité de Mike Brant le conduit à donner sa confiance à des personnes peu recommandables. Même si l’usage de drogues est vivement démenti par la famille, un cercle vicieux s’installe. Une fois trahi, il s’enferme dans la spirale du rejet. Sa seule arme, c’est sa voix. Mais malheureusement, en coulisses, personne n’a entendu à temps ses appels à l’aide. Mike Brant part à seulement 28 ans, en laissant derrière lui des fans inconsolables et une famille rongée par le remord.