C’est lors d’un live diffusé sur Instagram que Sophie Favier a fait des révélations étonnantes sur la fin de vie d’un animateur cher à son coeur : Jean-Luc Delarue.

Le 23 août 2012, Jean-Luc Delarue disparaissait à l’âge de 48 ans.L’animateur mourrait des suites d’un cancer de l’estomac, maladie qu’il combattait depuis deux ans. Au moment du diagnostic, il avait passé quinze jours à l’hôpital et avait décidé de rendre public ce mal qui le rongeait et lui causait de nombreuses douleurs. Animateur très apprécié, Jean-Luc Delarue pouvait compter sur la présence de certains de ses pairs, à l’image de Sophie Favier. Cette dernière est revenue sur la mort de l’animateur, lors d’un live diffusé sur Instagram le 26 juillet 2022, en compagnie d’Adeline Blondieau.

Et l’ancienne chroniqueuse de TF1 a tenu à lui rendre un bouleversant hommage : « Ce que j’ai aimé chez lui, c’est qu’il était cabossé, il avait beaucoup souffert jeune, petit. Et c’était un homme de lumière, d’une grande exigence intellectuelle. Une sommité. » Sophie Favier fait également des révélations étonnantes sur la fin de vie de l’animateur : « J’ai eu la chance de rencontrer une autre personne qui le connaissait d’une manière thérapeutique. Elle l’a accompagné en fin de vie. Je peux le dire maintenant parce qu’il n’est plus là, elle lui prodiguait des soins corporels tous les jours, vraiment à la toute fin de sa vie. Et elle m’a dit : ‘Sophie, c’est un grand homme.’ Il était au-dessus du lot. Et pourtant, je côtoyais les plus grands, Thierry Ardisson, Christophe Dechavanne, Jean-Pierre Foucault. Des gens d’un niveau très confirmé. Mais Jean-Luc, c’était… woaw. Quelle élégance », confie-t-elle.

Les confidences bouleversantes de la dernière compagne de Jean-Luc Delarue
En 2016, la dernière compagne de Jean-Luc Delarue, Anissa, avait dévoilé les derniers moments de vie de l’animateur, lors de son passage dans 50′ Inside : « Il m’a demandé de fermer les volets, d’éteindre la lumière, de lui donner ses boules Quies. C’est ce que j’ai fait. Ensuite il s’est endormi, j’ai pris un livre, j’étais auprès de lui et il s’est éteint dans son sommeil. J’ai le sentiment qu’il est parti en paix puisqu’il s’est endormi avec un sourire ».