Depuis toujours, les prédictions de Nostradamus font le buzz. Pourtant, en ces temps de pandémie, on fait le point ce qu’il prédit pour 2021.

Nostradamus : QUID de l’année 2021 !

Depuis cinq siècles, les écrits de Nostradamus nous terrorisent. Aussi, elles refont régulièrement surface sur la Toile, chacun tente de les interpréter à sa manière. A la rédaction de nous, on en a froid dans le dos !

Zombie, es-tu là ?

Dans les films, séries ou jeux-vidéos, nous est habitué à en voir. Malheureusement, pour Nostradamus le cauchemar va bientôt devenir réalité. Et pour cause, le voyant précise qu’une arme biologique russe sera responsable de la mutation de l’homme en mort-vivant. Alors, à votre avis, est-ce le scénario du prochain blockbuster de Netflix ou doit-on prendre cette prédiction au sérieux ? Le mystère reste entier !

La planète en danger

Nostradamus avait-il vu le coronavirus ? Pour beaucoup, l’année 2020 a été horrible puisqu’ils ont perdu des proches ou ont été eux-mêmes victimes de cet affreux virus. Cependant, dans ses prédictions, le célèbre voyant ne s’arrête pas là. En effet, il décrit les nombreuses conséquences de cette crise sanitaire : famine, succession de catastrophes naturelles. Plus que jamais, nous espère que ce message ne tombera pas l’oreille d’un sourd !

Une religion surpuissante

Cette fois, Nostradamus utile le nom d’un animal. À ses yeux, celui qu’il surnomme “le chameau” va prendre le pouvoir et faire la guerre à ses voisins. Certains philosophes (de droite) interprètent cette prédiction à leur sauce. Aussi, ils évoquent l’islam comme coupable des maux du monde.

Quand le soleil se rebelle

Cette phrase de Nostradamus donne l‘alerte : “Nous verrons les eaux monter et la terre s’effondrer sur elle” ! Pour les écologistes, c’est le signe qu’il faut réagir avant qu’il ne soit trop tard. Changement climatique, non-respect de la nature et de ses trésors, tout mène tout droit dans le mur. Dans le viseur du voyant, il y a le soleil. Ce dernier pourrait créer des tempêtes causant ainsi des dommages irréparables.

Une comète fatale

Toujours poétique, Nostradamus nous avait dit qu’en 2019 “du feu et une longue traînée d’étincelles illumineront le ciel.” Si on remet tout ça dans un contexte scientifique, on pense immédiatement à une comète. Cette dernière pourrait entrainer la destruction de notre chère planète Bleue. C’est pourquoi, à la Nasa, on prend cette menace très au sérieux et on surveille régulièrement le ciel.

Alors, la fin du monde…c’est maintenant ?