Dans une interview donnée aux journalistes de Pure People, Paul El Kharrat a dévoilé avoir failli quitter le jeu à cause de Jean-Luc Reichmann. Cette révélation est d’autant plus surprenante que ce petit génie était le chouchou de l’animateur.
Que s’est-il passé pour que Paul décide de quitter sur un coup de tête ? Les téléspectateurs se souviennent encore de Paul. Le jeune maître du jeu est reparti après 152 participations dans le jeu. Surtout, il a gagné la modique somme de 691 522 euros. Après cette expérience inoubliable, Paul El Kharrat a sorti un livre.

Une mémoire infaillible et un goût immodéré pour la culture

Dans cette autobiographie intitulée Ma 153e victoire, Paul revient sur sa maladie. Le jeune homme est en effet atteint du syndrome d’Asperger, une forme d’autisme. Il évoque également sa mémoire d’une puissance à peine croyable et également son goût pour les connaissances culturelles.

A l’occasion d’une interview pour le site internet Pure People, Paul a abordé ce moment si particulier où il a failli disparaître du plateau sans avertissement. Le jeune homme a en effet été très perturbé par le comportement de Jean-Luc Reichmann. Il faut dire que dans son livre, Paul a tenu à être transparent. Il explique en quoi sa maladie constitue un véritable handicap au quotidien. Il doit notamment faire face à son humeur très instable. D’un instant à l’autre, un rien peut le faire basculer de la joie à la colère noire.

Pour Pure People, Paul revient donc sur un événement qui illustre très bien ce problème. “Il suffit d’une bêtise, d’une erreur, d’une insuffisance, d’une connerie pour que mon état psychique change, bascule. Qu’il passe d’un état de joie intense, de surexcitation à un état plus austère, plus sombre, plus dépressif, plus violent“, a-t-il expliqué.

Ce jour-là, Paul se trouve plutôt bien sur le plateau, en compagnie de Jean-Luc Reichmann et d’autres candidats. Pourtant, un geste de Jean-Luc Reichmann le fait aussitôt changer d’humeur du tout au tout. “En fait il y avait une mouche qui virevoltait au-dessus de la tête d’un candidat, ce qui le perturbait et Jean-Luc l’a claquée sans ménagement et il y a eu une réaction d’hystérie dans le public. Moi qui défends les animaux, je n’ai pas apprécié cette atmosphère de corrida où on se délecte du décès d’un être vivant. J’ai eu l’idée assez furtive d’abandonner le jeu, tout laisser tomber m’a traversé l’esprit. »

« Je n’étais pas là pour être au milieu d’une mascarade comme celle-ci. »
Paul poursuit : « Je me suis dit que je n’étais pas là pour être au milieu d’une mascarade comme celle-ci. On n’était pas là pour tuer des bêtes. Je me suis donc dit que ça n’allait pas le faire. Puis, ils ont réussi à me faire revenir à un état plus posé, plus raisonnable et à me convaincre ne pas abandonner pour ‘si peu’“, a-t-il conclu. Heureusement, Paul a réussi à se ressaisir à temps.