Depuis 1 an, Philippe Etchebest est en colère. En effet, sa vie professionnelle se dégrade sans qu’il puisse intervenir. Trop c’est trop !

Philippe Etchebest dans la tourmente !

Son métier en danger

Pour la première fois, Philippe Etchebest n’a pas la recette pour que son activité redémarre. Désemparé, il n’arrive pas à retrouver le sourire. Du reste, pour lui qui a l’habitude de donner de précieux conseils à ses confrères, il vit son propre cauchemar en cuisine. Il faut dire que depuis l’arrivée de la COVID-19 en France, les autorités estiment que les restaurants sont des lieux dangereux. Obligés de fermer, de s’adapter puis de fermer, difficile de trouver une solution viable sur le long terme. Que vont-ils devenir ? Le chef étoilé n’a vraiment pas la réponse et cela le gêne fortement.

Invité sur les plateaux de télévision, Philippe Etchebest va donner sa façon de penser aux journalistes. Comme nous vous l’expliquait dans cette article, son altercation avec Laurence Ferrari est encore dans toutes les mémoires. À ses yeux, les restaurants ne doivent pas encore s’adapter à des protocoles sanitaires préhistoriques. Aussi, ses amis et lui essaient tant bien que mal de survivre en faisant de la vente à emporter. Tout le monde attend de savoir ce qui est prévu pour 2021. Pourront-ils reprendre dans des meilleures conditions possibles ? Pour le moment, rien n’est sûr ! Du couvre-feu à d’autres mesures plus restrictives, toutes les éventualités sont sur la table !

En route pour…

Il faut dire que la menace d’un troisième épisode de coronavirus hante les Français. Depuis toujours, les vacances ont toujours eu un effet négatif sur les chiffres. Voici ce qu’en pense Philippe Etchebest “il faut faire preuve de logique : à chaque fois, au retour de vacances il y avait un pic de l’épidémie !” Cette fois, il déplore que peu de temps avant les congés de fin d’année, “il y avait déjà une montée des contaminations.” Hélas, pour lui, rien ne va plus puisqu’il estime qu’il il faut se préparer à tous les scénarii, dont celui de “repartir vers un autre reconfinement.”

Par contre, cette fois, Philippe Etchebest avertit les pouvoirs publics. Vu qu’ils sont fermés depuis fin octobre, “au moins on ne pourra pas nous accuser, nous les restaurateurs, d’être responsables de cette troisième vague.” Alors, comment va-t-on s’en sortir dignement sans que le virus ne vienne gâcher les festivités et l’arrivée de 2021 ? Le vaccin va-t-il suffire à rassurer les Français méfiants ? nous a hâte d’en savoir plus et souhaite beaucoup de courage à tous ceux dont l’activité est menacée !