Alors que la diffusion de Objectif Top Chef va bientôt reprendre, Philippe Etchebest a eu quelques problèmes avec les producteurs. Le célèbre chef était visiblement un peu trop enthousiaste à l’idée de ce retour. Coupable de certaines imprudences, il s’est fait taper sur les doigts par la production. En effet, l’imposant Philippe Etchebest a dû être rappelé à l’ordre à plusieurs fois.

Il faut bien avouer que la reprise des tournages est une véritable délivrance pour Philippe Etchebest. Car il attendait avec impatience cet événement depuis de nombreuses semaines. Ce retour à l’antenne avait, en effet, été repoussé à de nombreuses reprises. Et mettre en place, les castings et les émissions avaient été un vrai casse-tête. Les mesures sanitaires ont fortement compliqué le travail des équipes. Mais à force de travail et d’inventivité, Objectif Top Chef va bientôt pouvoir reprendre. Comme dans les restaurants, les plateaux de tournage ont dû être aménagés afin de respecter toutes les règles en vigueur. C’est-à-dire que le port du masque obligatoire et la distanciation sociale étaient bien sur de mises. ” C’était à la fois effrayant, mais aussi euphorisant de pouvoir recommencer à travailler. Nous avions un responsable covid-19 sur le plateau dont le seul objectif était de faire respecter les consignes “ a déclaré Philippe Etchebest. Mais pour lui, certaines obligations étaient visiblement très compliquées à suivre.

Objectif Top Chef

Le Meilleur ouvrier de France trépignait d’impatience. Il avait d’ailleurs montré son énervement à plusieurs reprises ces dernières semaines. Il n’avait d’ailleurs pas hésité à montrer sa colère contre l’État et les mesures imposées aux restaurants et aux bars. Philippe Etchebest s’était montré comme un véritable chef de file dans ce débat compliqué. Pour lui, il était impensable de fermer l’ensemble des restaurants du territoire français. Car comme il l’annonçait déjà il y a quelques mois, le secteur s’apprête à vivre la plus grave crise économique de son histoire. Le juré de Top chef avait même promis des chiffres plus qu’inquiétants.

Ce serait, en effet, près de 30 % des établissements de restauration qui vont fermer selon lui. Et au vu des premières estimations, son calcul n’est pas loin de la réalité. Toujours très investi dans sa mission, le chef bordelais a organisé une manifestation dans sa ville il y a quelques jours. C’est avec un grand concert de casseroles, que Philippe Etchebest avait décidé de faire du bruit. Ce concert improvisé avait pour but de sensibiliser le gouvernement du grand désarroi des restaurateurs. Car la situation est catastrophique selon bons nombres d’acteurs du secteur. Les faillites se multiplient ; même les plus solides commencent à perdre espoir.

Et même si Philippe Etchebest possède un établissement renommé, le chef de 53 ans craint aussi pour l’avenir de son propre établissement. Selon lui, des nouvelles mesures contraignantes risqueraient de le faire fermer définitivement. Il assure que toute la profession fait de son mieux pour s’en sortir. Mais que sans l’aide du gouvernement, ce sera une vraie catastrophe. C’est pour cette raison que le vendredi 2 octobre à 11 h 45, il avait décidé de manifester en portant un brassard noir. Le but était d’alerter les pouvoirs publics sur la fragilité de la profession et des emplois dans tout le secteur ” On génère 2 millions d’emplois directs et indirects. Si on ferme, on met en péril beaucoup d’autres professions “ avait-il déclaré. “ On n’est pas plus dangereux que dans un train ou dans un avion. On est des professionnels et on respecte nos clients. On peut faire respecter les gestes, barrières “ a-t-il martelé sans cesse. ” Une fermeture supplémentaire, ce serait nous achever. Je suis dépité, j’ai du mal à comprendre. Moi-même, je ne suis pas à l’abri de fermer et je ne vais pas me contenter de mourir le dernier “ avait-il souhaité ajouter.

Ce retour à la télévision avec Objectif Top chef est donc une véritable bouffée d’oxygène. Cela permettra à Philippe Etchebest de retrouver les jeunes talents désireux de rejoindre le célèbre programme. Cyril Lignac et Jérôme Anthony vont donc bientôt devoir céder leur place à Philippe Etchebest. Car depuis le confinement, ils présentaient tous deux, l’émission Tous en cuisine, chaque jour en fin de journée. La star de la cuisine et son acolyte proposaient de nouvelles recettes aux téléspectateurs. Et au vu du succès qu’a connu le programme durant la quarantaine, M6 avait décidé de poursuivre l’aventure. Le concept avait tellement plus au public qu’il s’est prolongé durant près de 4 mois. Mais malgré cette jolie réussite, c’est Objectif Top Chef qui revient à l’écran. Il est vrai que cette émission est très importante pour M6. Car grâce à elle, un candidat va pouvoir intégrer l’une des équipes de Top chef. Il faut donc que les émissions aient lieu pour que le casting final soit complet. Un nouveau jeune espoir de la cuisine intégrera ainsi les célèbres brigades de Top Chef.

Philippe Etchebest était donc très enthousiaste à cette annonce. Ce retour sur les écrans a été pour lui comme une véritable libération malgré les circonstances. Si son métier est restaurateur, sa passion est de transmettre. Et dans Top Chef, Philippe Etchebest essaie de pousser ses candidats à se dépasser chaque jour. Si tous les participants sont d’excellents cuisiniers, il attend beaucoup plus d’eux. Le choix du jeune candidat dans Objectif Top Chef est important. Philippe Etchebest était donc impatient de découvrir qui irait rejoindre les ” pros ” sur le plateau.

Mais les producteurs, reconnaissent avoir eu quelques problèmes avec le célèbre cuisinier dans cette aventure. Il faut avouer que le chef Etchebest aime ses candidats. Il est parfois très dur avec eux, mais c’est aussi pour leur bien. Car il souhaite leur montrer la difficulté du métier et l’excellence dont ils auront besoin dans leur carrière. Et dans son élan, il ne pouvait s’empêcher de se rapprocher de ses candidats pendant les tournages. C’est-à-dire qu’il ne respectait pas à 100 % les gestes barrières. ” J’aime le contact, dès que j’approchais trop près d’un candidat, je me faisais engueuler dans l’oreillette ” avoue-t-il un peu gêné. Et comme cela arrive parfois à ses apprentis, cette fois-ci, c’est le chef qui s’est fait ” engueuler ” !!!