Prince Harry ou Henry de Sussex, à vous de voir comment vous voulez appeler le mari de Meghan Markle. Mais saviez-vous que récemment, en février dernier, une de ses ex a mis fin à ses jours ? En effet, Caroline Flack, une animatrice célèbre de la télévision britannique, se suicide et laisse derrière elle ses proches en grande peine. Le Prince Harry et elle ont eu une histoire d’amour d’une courte durée en 2009. Mais il est difficile d’imaginer que le Prince Harry ne soit pas bouleversé par cette nouvelle. Revenons donc sur cette affaire terrible qui prend place en février dernier.

L’ex du Prince Harry mettait fin à ses jours il y a six mois

Il est légitime de revenir sur cette affaire car la mère de Caroline Flack vient de lancer des accusations très lourdes. En effet, selon elle, c’est à cause de son petit ami, Lewis Burton, qu’elle se serait suicidée. Le Prince Harry n’a pas côtoyé Caroline Flack depuis la fin de leur brève aventure. Mais les tabloïds anglais ne manqueront pas de lui prêter un rôle dans cette histoire. Alors, pour que tout soir clair, voici les détails de la tragique histoire du décès de Caroline Clark, l’ex du Prince Harry.

Caroline Clark est une animatrice célèbre à la télévision anglaise. Elle vivait la vie d’une célébrité et ne laissait pas entendre que quoi que ce soit pouvait mal se passer dans sa vie. Pourtant, le 13 décembre 2019, La vie de la jeune femme bascule. L’ex du Prince Harry se retrouve inculpé pour coups et blessures. En effet, elle s’en serait prise à son compagnon, Lewis Burton. Ce dernier est un ancien tennisman. Et c’est lui que la mère de Caroline Clark tient pour responsable de la disparition de sa fille. En effet, l’ex du Prince Harry n’aurait pas du tout bien vécut cette affaire. Se retrouver mise en accusation de la sorte la renvoyait également à une ancienne histoire traumatisante.

Des affaires de couple tumultueuses

En effet, l’ex du Prince Harry se retrouvait pour une seconde fois sous les projecteurs. Et encore une fois, elle portait le mauvais rôle aux yeux des médias. D’octobre 2011 à février 2012, Caroline Clark se retrouvait dans une situation problématique. Elle sortait avec un des membres du groupe One Direction, Harry Styles. Mais ce denier n’avait que 16 ans alors qu’elle en avait 31. Avec l’accusation de violence conjugale en 2019, c’est donc la seconde fois que l’ex du Prince Harry traverse un enfer médiatique.

Pourtant, il serait légitime de penser qu’en tant qu’animatrice de télévision, Caroline Clark soit rodée concernant la presse. Les bad buzz ne seraient aussi déstabilisants pour elle que pour une personne lambda. Et en effet, c’est plutôt le fait de se voir reprocher de tels faits qu’il l’aurait pousser à sombrer dans la dépression. Pire encore, d’après sa mère, se serait la faute du petit ami de sa fille, Lewis Burton.

La mère de la défunte ne peut pas accepter si facilement la disparition de sa fille

Christine Flack, la mère de la défunte, commentait récemment cette photo de sa fille en compagnie de son petit ami (la photo ci-dessus). En effet, six mois après la disparition de sa fille, la souffrance est encore vive. Il n’est pas dans l’ordre naturel des choses de perdre un enfant. Le deuil est encore plus douloureux alors. D’autant plus que elle suicide n’est pas une cause de mort naturelle. Il va donc de soi que la famille et les proches de l’ex du Prince Harry soient encore tourmentés par son décès.

La mère de Caroline Flack écrivait alors “il a la même poste aujourd’hui, avec une fille différente”. Des propos qui ont fait réagir les internautes. Certains pour dire qu’il a le droit d’aller de l’avant et de refaire sa vie. D’autres pour dire que c’est trop tôt et que la mémoire de Caroline Clark mérite mieux. Mais là où les internautes sont tous d’accords, c’est pour dire à quel point ils sont tristes de cette affaire et pour présenter leurs condoléances à Christine Flack.

Une affaire bouleversante

L’ex du Prince Harry ne s’est mise en couple que récemment avec Lewis Burton. Et ils avaient pourtant une affaire en cours qui les opposait. C’est seulement quelques jours avant sa mort que Caroline Flack donne sa version des faits devant la justice. Le procès aurait tout simplement atterré la présentatrice. L’ex du Prince Harry n’aurait pas pu assumer être traité d’agresseur de cette façon. Dans un message qu’elle laisse juste avant de disparaître, elle semble complément perdue. Caroline Clark se justifie sur ses actes violents et évoque un malheureux accident qui faisait suite à une dispute.

Les médias britanniques n’étaient pas sans savoir que la relation de l’ex du Prince Harry et de Lewis Burton était passionnelle. Mais personne ne pouvait croire qu’à 40 ans, Caroline Flack décide que sa vie soit terminée. Et encore moins sa mère, qui aimerait certainement comprendre comment sas fille a pu en arriver là.