C’est un véritable tremblement de terre pour “Les Anges” sur NRJ12 depuis quelques temps. Des candidats montent un dossier accablant contre la production. Mais cette fois-ci, ce sont d’anciens employés de la structure qui témoignent.

Les Anges de la télé-réalité ainsi que Les vacances des Anges ont du soucis à se faire. Ces émissions sont accusées de tous les maux, notamment d’encourager le harcèlement. Quand une seule candidate dénonçait des faits graves, la production pouvait trouver le moyen de la discréditer. Ensuite, il a été plus difficile de le faire quand elles ont été trois à pointer du doigt ce phénomène.

Mais à présent, cela devient totalement ingérable pour la production. Non seulement les candidates qui dénoncent la production sont soutenues par d’autres participants et par le public, mais en plus ce sont d’anciens employés de la production qui témoignent. nous vous fait part dans cet article des avancées de Mediapart dans cette affaire.

Les Anges sont au centre d’une polémique accablante

Les Anges de la télé-réalité ou encore Les vacances des Anges sont des émissions de divertissement qui cartonnent sur le petit écran. Il est clair, pour les candidats comme pour le public que ce sont les clashs qui font recette. Cependant, la production aurait abusé de sa position. Son rôle n’est effectivement pas seulement de faire en sorte que les émissions se vendent bien. Elle est aussi responsable de la protection des participants de ses programmes.

Or, depuis quelques semaines, des candidats ont décidé de briser le silence. Selon eux, la production ne les protège pas du tout. Au contraire, elle encourage les comportements à risque et des dérives mettant en danger leur intégrité physique et psychologique. C’est sur le plateau de TPMP, suite à un live Instagram très suivi sur les réseaux, que trois jeunes femmes stars de la télé-réalité ont décidé de dénoncer la production des Anges.

Suite à ces propos, d’autres candidats se sont défendus. Notamment Raphaël Pépin qui estime qu’il s’agit de mensonges sur toute la ligne. Car les candidates n’ont pas seulement dénoncé des faits de harcèlement ou de violence. Elles ont également rapporté que la production mettait des substances illicites à la disposition des participants des émissions. nous vous invite à retrouver tous les témoignages dans la suite de cet article.

De nouveaux témoignages concordent avec ceux des candidates qui dénoncent la production

Mediapart a fait en sorte de rassembler tous les éléments de l’affaire qui brise le silence autour des Anges. La télé-réalité ne sera peut-être plus la même après cette affaire. Mais en attendant, il convient de faire le point.

“Un seau de Javel jeté au visage d’une candidate, une injonction permanente à se déshabiller, à se mettre en couple, à s’embrasser, à coucher ensemble et des coups de pression, des menaces, des insultes… Depuis près de deux semaines, des candidates de télé-réalité ont décidé de raconter leur quotidien. D’une même voix, elles sont plus d’une dizaine à estimer que la production des émissions « Les Anges de la télé-réalité » et « Les vacances des Anges », programmes phares de la chaîne NRJ 12, encourage un climat propice au harcèlement et aux violences” écrit Mediapart en légende d’une publication Instagram sur le sujet.

Le magazine indépendant rapporte ensuite les faits avec exactitude. “Jeudi 15 avril 2021, Angèle Salentino et ses 336 000 abonnés sur Instagram ont créé un véritable séisme dans le petit monde de la série de télé-réalité. La jeune femme de 26 ans, qui a déjà participé à deux autres émissions de télé-réalité, explique avoir été mise de côté, insultée et harcelée, notamment par un autre candidat, très connu, Raphaël Pépin.”

Enfin, les enquêtes conduisent les journalistes de Mediapart à interroger d’anciens employés de la production des Anges. Et les propos recueillis vont de nouveau jeter de l’huile sur le feu. C’est ce témoignage glaçant dont Objeko souhaite vous faire part dans cet article. Il constitue un rebondissement de taille.

« La production favorise le harcèlement, le clash et ferme les yeux sur le s*xisme », affirme Amélie (dont le prénom a été modifié) ancienne stagiaire puis salariée de La Grosse Équipe, sous couvert d’anonymat. Des accusations également formulées auprès de Mediapart par la candidate Rania Saiidii : « La production fait exprès de mettre des gens qui ne s’entendent pas dans la même aventure, pour qu’il y ait du clash. Et si ça ne suffit pas, la production va organiser des activités pour nous rapprocher de ceux avec lesquels on a le moins d’affinités, pour qu’il y ait de la violence. » ⠀

Ce sont cinq personnes qui travaillaient pour la production de l’émission Les Anges de la télé-réalité et de l’émission Les vacances des Anges qui témoignent sur le même ton. Sur ces cinq personnes, quatre d’entre elles vont porter plaintes. Cette affaire sera donc prochainement entre les mains de la justice.

0/5 (0 Reviews)