La sulfureuse comédienne vue dans Hollywood Girls va faire plaisir à beaucoup de fans avec cette nouvelle annonce.

Shauna Sand est une actrice américaine, ancienne playmate élue Miss Mai en 1996 dans le célèbre magazine Playboy. En France, elle est surtout connue depuis Secret Story 3. Son ex mari Romain Chavent était l’un des participants les plus connus et appréciés du public. La production lui avait fait la surprise de la faire venir lors d’un prime évènement. Depuis, elle est connue pour mettre en avant sa plastique généreuse et a même vendu sa sex-tape Antoine, son petit-ami de l’époque avec qui elle était venue dans Secret Story. La vidéo sera diffusée sur internet sous le nom Shauna Sand Exposed.

OnlyFans, c’est quoi ?

Trivialement, OnlyFans est surnommé « l’Instagram du porno ». Le site a notamment fait parler de lui lorsque l’actrice (ancienne de Disney Channel) Bella Thorne a gagné un million de dollars en 24 heures après avoir dévoilée des photos intimes que seuls les personnes qui s’abonnent à son compte (et donc paient pour cela) peuvent voir. Un record pour le site qui monte, et qui se retrouve souvent en Tendances sur Twitter.

Ils sont désormais plus de 25 millions d’utilisateurs à travers le monde qui suivent un ou plusieurs des 350 000 comptes créés. Le site a été lancé en 2016 au Royaume-Uni et se décrit à l’origine comme « un site d’abonnement qui permet aux créateurs de contenu de monétiser leur influence« . Le concept est simple : des « fans » s’inscrivent dans le but de s’abonner aux comptes de « créateurs » afin d’avoir accès à leurs photos ou vidéos (ils peuvent même leur envoyer des messages privés). Mais la grosse différence entre un OnlyFans et un Facebook ou Instagram, c’est que le site ne bannit pas la nudité…bien au contraire !

Des candidats de télé-réalité ont même créé un compte et se montrent dans le plus simple appareil. C’est le cas de Clément Castelli (Les Marseillais : South Africa, Les Vacances des Anges, Les Princes et les Princesses de l’amour 2) qui propose des photos et des vidéos osées aux personnes qui s’abonnent à son compte.

Des comptes qui rapportent gros

Mais pourquoi des starlettes de télé-réalité ou des stars françaises et internationales (comme Clara Morgane, Cardi B…) créent un compte ? Car cela peut rapporter très gros. Le site fait parler quand des utilisateurs anonymes partagent sur les réseaux sociaux leurs gains sur la plateforme. Et ils sont parfois impressionnants.

Cela lance des débats sur Twitter qui sont plutôt virulents, entre ceux qui défendent les personnes qui décident de faire ce qu’elles souhaitent de leur corps et de leur nudité, et ceux qui pensent qu’il s’agit d’une nouvelle forme de prostitution (puisque la plupart des comptes reçoivent de l’argent en échange de vidéos et photos nues).

Le compte Twitter de Clément Castelli est en tout cas dédié à sa promotion pour OnlyFans comme vous pouvez le voir ci-dessous.

Shana Sand : après la sex-tape, OnlyFans

Shauna Sand a sans doute flairer le potentiel financier derrière ce site et a donc annoncé à ses fans, grâce à une vidéo très osée, qu’elle avait créé son propre compte OnlyFans. L’actrice vue dans la série de NRJ 12 Hollywood Girls n’est pas inconnue des scènes sulfureuses puisqu’elle est la star de sa propre sex-tape et sait comment jouer avec son corps et être sexy grâce à son expérience au sein du manoir Playboy.

On imagine qu’ils seront sans doute des milliers à vouloir en voir plus et avoir accès à des photos ou vidéos exclusives. On ignore encore combien il faudra débourser pour avoir accès à son compte mais sachez que cela varie entre 4,99 dollars et 49,99 dollars par mois. Par comparaison, Clément Castelli fait payer 14,99 dollars pour l’accès à son contenu.

Shauna Sand espère sans doute égaler voire dépasser l’incroyable record de Bella Thorne, une somme qui fait évidemment envie. Une chose est sure, cet « Instagram du porno » risque de faire parler encore durant les mois à venir, surtout suite au confinement qui lui a fait gagner énormément d’abonnés désireux de se faire plaisir avec du contenu pour adultes.