Sophie Davant ne se remet pas de la déprogrammation de C’est au programme. Malgré le succès d’Affaire conclue, elle, elle a le cœur brisé. 21 ans d’antenne avec C’est au programme, ce n’est pas rien. L’arrêt de cette émission a bousculé son quotidien. Un véritable traumatisme pour l’animatrice.
Sophie Davant a passé les meilleures années de sa vie sur le plateau de C’est au programme. Mais le 5 juillet 2019, elle vivait également son moment d’antenne le plus douloureux. Ce jour-là, la belle quinquagénaire faisait ses adieux aux fidèles téléspectateurs de cette émission matinale.

“Ça a été une histoire d’amour, d’amitié, de complicité entre nous”

Elle avait été aux commandes de ce programme pendant 21 ans. Entourée de ses chers collègues dont Damien Thévenot, C’est au programme représentait tout simplement une partie de sa vie. “Cette émission on l’a présentée avec bonheur ! On y a tous participé. Ça a été une histoire d’amour, d’amitié, de complicité entre nous”, avait lancé la présentatrice lors de ses adieux. Pour l’ancienne femme de Pierre Sled, la fin du programme a été d’autant plus difficile à accepter que c’est la direction de France Télévisions qui l’a imposée.

“J’ai essayé de défendre l’émission, j’ai essayé d’avancer l’argument de l’audience, l’argument de l’équipe, avait-elle expliqué à Cyril Hanouna sur C8. C’est ça aussi qui m’attriste le plus. Il y a une trentaine de salariés dont plus de la moitié dont on ne sait pas, quand même, ce qui va advenir d’eux. Donc voilà, c’est triste. On aimait travailler ensemble. On aimait faire cette émission […] C’est mon souhait de retrouver une aventure, pas forcément comme ça, mais quelque chose qui complète Affaire conclue.”

“Un vrai deuil” pour Sophie Davant

Un an et demi a finalement passé. Sophie Davant l’a pourtant toujours en travers de la gorge. L’animatrice ne s’est en effet pas résigné. Si elle semble très heureuse sur le plateau d’Affaire Conclue, elle se verrait à la tête d’un autre programme. Même si rien ne pourrait remplacer dans son cœur C’est au programme.

“Vingt et un an ans de C’est au programme, ça laisse de merveilleux souvenirs ! Nous étions une équipe très soudée : nous arrivions au maquillage chaque matin, nous tenant au courant des histoires des uns et des autres, avait-elle révélé dans les colonnes de Télé 7 Jours. C’était beaucoup de boulot, une rigueur et une hygiène de vie particulières pour tenir le rythme… Ce sont des années que je n’oublie pas“.

Plus de décennies dans le cours d’une vie, ça laisse des marques. On la comprend. Sophie Davant a surmonté cette épreuve. Mais aujourd’hui, elle ne subit pas moins quelques légers traumatismes.

“Depuis que je n’y suis plus, j’ai du mal à allumer ma télévision à cette heure-là, a-t-elle ensuite poursuivi auprès de nos confrères de Télé 7 Jours. Je me suis mise à la radio, car cela remuait trop de choses. J’ai vécu l’arrêt de l’émission, en 2019, comme un vrai deuil, surtout que ce n’était pas une décision que j’avais prise moi-même“. Espérons qu’avec le temps, elle parvienne rapidement à se sentir plus sereine.