Le journaliste Fabien Lecoeuvre a récemment fait plusieurs révélations sur la période où il a participé à l’émission France 2 «Les années heureuses». Il a également révélé de terribles informations sur ce qu’il faisait concernant Michel Drucker.

Après avoir eu le producteur Jean-Claude Camus, Jordan de Luxe a eu comme invité le journaliste Fabien Lecoeuvre. Le 10 décembre, il l’a reçu sur le tournage du programme Non-Stop-People. Fabien Lecoeuvre a évoqué l’émission de télévision à laquelle il a longtemps participé: Les années du bonheur diffusée sur France 2. Une émission animée par Patrick Sébastien depuis plus de 12 ans. Le chroniqueur de TPMP a indiqué la rémunération qu’il a reçue à cette occasion.

Fabien Lecoeuvre révèle son salaire

«Lorsque j’ai participé aux Happy Years, j’ai reçu 7 200 € par programme. J’en ai fait un par mois. Je ne me suis jamais plaint », a-t-il dit, soulignant que« Patrick Sébastien est un seigneur ». «Tous les musiciens de l’orchestre, les artistes qui ont ouvert le spectacle ont été payés», a-t-il déclaré. «J’ai toujours bien gagné ma vie. Je n’ai aucun souci. En même temps, j’ai une entreprise et j’accompagne 4 personnes depuis 27 ans maintenant ».

Fabien Lecoeuvre s’attaque à Jean-Marc Généreux

Alors qu’il expliquait que Patrick Sébastien retournerait au plus grand cabaret l’année prochaine à l’occasion d’une tournée, le journaliste Fabien Lecoeuvre a donné son point sur la nouvelle émission de Jean-Marc Généreux, “Spectaculaire“. “Ce n’est pas la même chose que” Le plus grand cabaret du monde “. Il n’y a pas la même dose ni le même affectif”, a-t-il déclaré en lançant et en attaquant le juré de l’émission de TF1 “Danse avec les stars”. “Jean-Marc Généreux est talentueux, mais on ne peut pas se mettre derrière Patrick Sébastien”. Il poursuit en disant: «À l’intérieur, il y avait une quinzaine de numéros qui étaient déjà vus chez Patrick Sébastien», a-t-il déclaré. «Il ne suffit pas d’appeler deux clowns et trois artistes qui vont empiler une chaise! “.

Tout est déjà préparé pour Michel Drucker

L’attaché de presse des stars en a également profité pour lancer une diatribe. “Quand les gens me pointent du doigt, ce que je suis, appelez-moi un croque-mort!” ce sont les mêmes personnes qui préparent les nécrologies à l’avance! C’est terrible ce que je dis, mais tout est préparé surtout quand les gens mettent longtemps à mourir, tous les gens qui passent la barre des 75 ans, tout est prêt dans la rédaction, Les journaux avaient tout préparé quand 0 a été hospitalisé! “.

En effet, c’est une pratique journalistique courante. Dans les grandes salles de rédaction des médias grand public, lorsqu’il n’y a pas de nouvelles d’actualité, certains journalistes préparent à l’avance les nécrologies de certaines personnes. Ce fut le cas à la mort de Valéry Giscard’Estaing, toutes les biographies ont été rapidement mises en ligne.