Quand on fait partie de l’équipe de Cyril Hanouna, il faut s’attendre à tout. On vous dit pourquoi Delphine Wespiser en a fait les frais !

Delphine Wespiser dans la tourmente

Sa drôle de vie

Depuis qu’elle a été miss France il y a dix ans, Delphine Wespiser en attend des vertes et des pas mûres. Elle devrait pourtant être habituée. Malheureusement, plus le temps passe plus le comportement des hommes a tendance à l’énerver. D’une manière générale, la voix des femmes commence à se faire entendre vu qu’elles donnent des exemples vraiment au bord des limites. Aussi, quand nous découvre que la jeune femme en ait régulièrement victime sur le plateau de TPMP, c’est le buzz…malgré elle !

En effet, ce n’est pas elle qui dénonce les faits mais plutôt une collègue. Dans la rubrique L’indic de la rédac, nous a un accès privilégié à ce qui se passe hors antenne. Certaines séquences prêtent à sourire. En ce qui concerne celle diffusée il y a quelques heures, elle fait peine à voir. Du reste, Delphine Wespiser semble ne pas savoir quoi faire ou quoi dire pour que la partie adverse arrête un peu. Après tout, elle compte bien profiter de chaque moment en compagnie de son chéri. Donc ce n’est pas du tout prévu au programme qu’elle accepte les avances de ce chroniqueur insistant.

Des propos plus que gênants

Même si Nicolas Pernikoff est conscient que le cœur de Delphine Wespiser n’est plus à prendre, il ne peut pas s’empêcher de lui dire “T’es une fille bien toi, je vais finir par tomber amoureux…” De plus, ce dernier ne se gêne pas pour la complimenter sur son physique alors que cela ne fera que le desservir plutôt que de concrétiser ce rêve “Tu as un sourire de ouf” Pire, il l’avertit de sa situation sentimentale comme si cela pouvait encore influer sur le choix de l’ancienne Miss “Je suis célibataire maintenant, mais je ne suis pas un ch*c*l”

Absente du plateau pour justifier son embarras, comment va réagir Delphine Wespiser quand elle va savoir que ses petits camarades sont au courant ? Du reste, la dernière remarque de ce Don Juan de pacotille va les mettre en colère. Alors qu’elle l’interroge sur sa présence sur le tournage d’une émission spéciale, la proposition du chroniqueur va dépasser les bornes. “Non, par contre tu peux dormir à la maison… Il y a de la place, il y a une chambre..” Ainsi, nous se demande si le fait que la situation soit révélée au grand jour freinera ses vaines tentatives. Pour le moment, le grand patron Baba veille et taquine le concerné. Pour l’instant, cela ne prend pas des proportions gravissimes car Nicolas Pernikoff serait “un amoureux de l’amour, un gentil garçon, un gentleman“. Affaire à suivre !