Véronique Jannot est connue en tant qu’actrice mais aussi pour avoir été la compagne de Laurent Voulzy. Mais une autre histoire d’amour, bien plus triste, a rythmé sa vie.

Véronique Jannot est une comédienne que nous avons eu le bonheur de retrouver dans un récent épisode de Léo Mattéï, Brigade des mineurs. Mais elle a aussi été chanteuse, elle a même chanté avec Laurent Voulzy la fameuse chanson Désir, désir. Le chanteur a été son compagnon pendant une dizaine d’années. Mais ne parler que de cette idylle de Véronique Jannot c’est faire l’impasse sur une autre qui a également marquée sa vie. En effet, elle a été la maîtresse d’un pilote de course, Didier Pironi. Et dans cet article, nous allons tout vous dire sur cette histoire qui l’a bouleversée.

Véronique Jannot se relève d’un traumatisme important avec d’être la chanteuse que l’on connaît si bien

Véronique Jannot parle de cet homme qu’elle a connu, avant d’être en couple avec Laurent Voulzy, comme de “l’amour de sa vie”. Pour lui, elle aurait tout quitté et tout accepté. En effet, il était marié quand ils ont commencé à se fréquenter. Et cela c’était déjà faire des écarts quant à ses principes et à sa ligne de conduite. Mais le coup de foudre les a frappé l’un et l’autre, dès qu’ils se sont rencontrés. L’actrice avait été appelé pour prendre la pause aux côtés du pilote automobile, Didier Pironi. Un regard aura suffit pour les faire succomber à une véritable passion dévorante. Nous étions en juillet 1980 et Véronique Jannot n’oubliera jamais les détails de cet instant magique.

Didier Pironi était pilote de Formule 1 pour l’écurie Ferrari. Et il était surtout un homme marié. C’est donc caché de tous que l’idylle entre lui et Véronique Jannot a commencé. Deux ans plus tard, un terrible accident de course manque d’ôter la vie du pilote. L’actrice court à son chevet pour prendre soin du blessé. Tout le temps de sa convalescence, elle va s’occuper de lui et s’oublier. Toute sa vie se met ainsi entre parenthèses jusqu’à ce qu’il puisse se remettre sur pieds. Leur passion va continuer, mais Didier Pironi ne quitte jamais vraiment son épouse, ni sa passion pour les sensations fortes.

Un choc terrible, suite d’une histoire tragique

Ainsi, c’est en 1987 que Didier Pironi perd la vie. Insatiable de vitesse, il repris les courses mais cette fois en bateau. Une course bateaux au large du Sud de l’Angleterre tourne mal et il y décède. C’est un choc terrible pour Véronique Jannot. En effet, elle savait “l’amour de sa vie” retourné auprès de sa femme mais elle ne désespérait pas de pouvoir le reconquérir. Elle disait alors qu’elle avait perdu un morceau d’elle en perdant cet homme. Jamais totalement remise de cette tragique histoire, elle va néanmoins retrouver l’amour dans les bras de Laurent Voulzy la même année. Pendant 10 ans ils seront amoureux et le public se passionnera pour leur idylle.

Le décès de Didier Pironi est un tel choc pour elle qu’elle est de nouveau atteinte par un cancer de l’utérus. En effet, elle y survivait une première fois à ses 22 ans. Et peu de temps après la mort de son amant, elle retrouve une nouvelle fois la maladie comme compagne. Selon elle, c’est le choc émotionnel de sa disparition qui l’affaiblit et la rend malade.

Aujourd’hui âgée de 63 ans, Véronique Jannot rayonne dans diverses séries télévisées. La retrouver ainsi à l’écran était donc l’occasion de revenir sur cette idylle qui a marqué sa vie de façon indélébile. Une manière de la connaître un peu mieux. Ses fans connaissaient évidemment cette histoire du passé de l’actrice. Mais ceux et celles qui la découvrent dans les séries telles que Léo Mattéï, Brigade des mineurs ou Demain nous appartient ne connaissaient peut-être pas son passé sulfureux.

Véronique Jannot est aussi une mère depuis 2014. Elle a adopté sa fille, Migmar, qu’elle a rencontré grâce à l’association Graines d’Avenir qu’elle a fondé en 2005. Car l’actrice s’est converti au bouddhisme et milite pour la libération du Tibet. Elle a donc pris sur elle de fonder une association qui s’occupe des orphelins tibétains. Véronique Jannot est également une passionnée d’équitation. Elle militera tant qu’elle tiendra debout mais ne laissera non plus jamais tomber sa vie d’artiste. Une vie qui commence à la télévision en 1972. Pas de doutes, Véronique Jannot a encore de belles et de terribles histoires à partager au public.

5/5 (1 Review)