On improvise jamais la cuisson de la viande rouge et après Noël, on vous donne quelques conseils pour mieux la consommer et la cuire.

Ne jamais attendre

Il est mieux de laisser reposer la viande blanche avant de la cuire mais ce n’est pas le cas pour la viande rouge.

En effet, selon les morceaux dont vous disposez, vous pouvez soit attendre un peu soit les décongeler au micro onde.

Pendant qu’elle est encore fraiche, la côte de boeuf doit être saisie ! Car elle risque de perdre le goût et de s’oxyder si vous attendez trop. Ce serait triste pour les carnivores qui sont amoureux de ce morceau de viande particulier.

Quel est le meilleur outil pour la cuisiner ?

Meme si la viande rouge peut aussi bien se cuire au barbecue, au grill ou à la plancha, viande rouge et poêle font bon ménage.

Il faut surtout attendre légèrement et ne pas oublier la matière grasse primordiale pour la cuisson de votre morceau de boucherie !

À quel moment la consommer ?

Il est mieux de consommer la viande dès son achat car elle une durée de conservation de vingt-quatre heures comme l’apprennent les bouchers ou restaurateurs. Le sérieux d’une boucherie sera d’ailleurs reconnu grâce à ce détail de conservation, qui n’en est pas un.

Mélanger les matière grasses

L’huile d’olive est très prisée par certains consommateurs mais les puristes n’hésitent pas à mettre du beurre pour toute cuisson. Pour la viande rouge, il est recommandé de mêler les deux.

Faut-il retourner ou non la viande ?

N’hésitez pas à demander à votre vendeur qui sera à même de vous conseiller sur cette étape, afin de savoir s’il faut retourner la viande. D’une manière générale, la formation de la croûte est un bon repère mais tout dépend de votre morceau et de son épaisseur.

Quel assaisonnement choisir ?

Le must est est d’assaisonner après la cuisson, car si elles brûlent, les épices donnent un mauvais goût à la viande, sauf dans le cas du sel meme s’il faut le consommer avec modération et votre pièce de bœuf n’en sera que plus délicieuse.

La viande à déguster directement dans l’assiette

Tout comme pour le poulet, il est mieux d’attendre quelques minutes avant de la déguster.

Les effets sur la santé

Mais attention, meme si le boeuf est une viande rouge nutritive pouvant faire partie d’une saine alimentation, avec ses vitamines (particulièrement des vitamines du groupe B) et plusieurs minéraux présents en grande quantité (sélénium, zinc, fer, cuivre), des recherches ont prouvées que la consommation de viande rouge pouvait être associée à des cancers, mais ces recherches sont controversées.

Des études réalisées dans différents pays ont rapporté une association entre la consommation élevée de viande rouge et l’incidence plus élevée de cancer colorectal autant chez l’homme que chez la femme mais aussi de cancer du sein.

Et bien sur dès les années 1940, des chercheurs ont remarqué que les protéines d’origine animale possédaient un effet hypercholestérolémiant pouvant provoquer des maladies cardio-vasculaires.