Vincent Lagaf’ n’arrive pas à s’en remettre. Comment se fait-il que ça soit toujours les meilleurs qui partent en premier ? nous vous dit tout sur son incommensurable chagrin.

Entre 1996 et 2015, Vincent Lagaf’ était capable de tout pour faire sourire. Aujourd’hui, on vous dit pourquoi il n’a pas le cœur à rire.

Vincent Lagaf’ au plus mal !

Même si on l’a beaucoup vu dans TF1, c’est France 3 qui repère Vincent Lagaf’ en tout premier. En effet, grâce à l’émission de Fabrice, nous a découvert de nombreux humoristes comme Laurent Ruquier, Jean-Marie Bigard et plein d’autres encore. À la fin des années 80, il va même enregistrer deux disques qui deviendront mythiques pour cette génération. Lorsqu’on lui confie la présentation de jeux télévisés, il va imposer son propre style … pour le meilleur et surtout pour le rire !

Un homme blessé

Il y a deux ans, Vincent Lagaf’ avait fait la une de la rubrique des faits-divers. En effet, lorsqu’il apprend la mort brutal de son ami Jean-Marc Sandré, il s’effondre. Surtout qu’il s’agit d’un assassinat. A demi-enterré dans une forêt, personne ce qui a pu conduire à un tel drame. Comme il le fera comprendre aux médias qui l’interrogent, l’animateur un peu foufou du PAF a perdu une partie de son âme d’enfant.

Depuis un quart de siècle, ils se soutenaient mutuellement sans avoir besoin de retour. Voici comment Vincent Lagaf’ résume leurs liens dans les colonnes du journal Le Parisien “C’était un vrai pote. Le genre d’amis qui, si vous avez une galère en pleine nuit, viendra vous filer un coup de main. On a construit au fil des ans une amitié solide et vraie, totalement désintéressée. J’ai vu grandir ses enfants, mon fils a joué avec le sien”

Un coup de foudre amical

Deux ans plus tard, le cauchemar recommence. Vincent Lagaf’ vient de perdre l’un de ses frères de cœur. Il s’agit de l’acteur Philippe Raumbaud. Cette fois, c’est Olivier Lejeune qui avait fait les présentations en 2009. Le défunt dira même de l’ancien présentateur du Bigdil à quel point il est content de cette affection réciproque. Alors que ce dernier était souvent critiqué pour ses pitreries ou ses excès, il précise même qu’il ne faut pas se fier aux apparences. “Nous avons vraiment sympathisé. C’est quelqu’un d’adorable, et je ne dis pas ça par flatterie !”

Quand ses amis ne vont pas bien, Vincent Lagaf’ essaie de leur faire remonter la pente. Pour Philippe Rambaud, il s’agissait de lui donner un petit rôle récurrent dans le Juste Prix. Non, il ne s’agit pas d’une simple voix en régie qui commente l’émission comme Zette dans Les 12 coups de midi. L’animateur va encore plus loin. Déguisé en femme, l’acteur jouera le rôle de la maman de l’animateur. Comme le prouve la bande-annonce exclusive qu’nous vous a déniché, le résultat semblait prometteur. Hélas, le duo n’aura pas l’occasion de prouver leur complicité aux téléspectateurs !

C’est un tsunami pour Vincent Lagaf’ qui dézingue tout sur son passage “On avait tourné 75 numéros pour tenir jusqu’en avril et j’ai découvert que Jacqueline avait été coupée au montage en regardant l’émission le 17 février ! J’aurais préféré l’apprendre autrement…” Inconsolable depuis les faits, il considère que la prestation de son ami valait le détour et ne comprend pas la réaction des grands patrons. Un malaise fait de non-dits s’installe avec TF1. Finalement, en 2016, son contrat n’est pas renouvelé et il ne cherche pas forcément à les convaincre. Quel dommage. Lui qui était si motivé !

Une image qu’il n’oubliera jamais

Entre Vincent Lagaf’ et Philippe Rambaud, pas question que ce petit incident ait des répercussions sur leur amitié. avaient continué à se voir régulièrement. Or, la santé du second se dégrade de minute en minute puisqu’un cancer envahit son quotidien. Très vite, il ne peut se déplacer sans l’usage de ses béquilles car ses jambes ne répondent plus. Disparu à l’âge de 57 ans, le cœur de notre animateur se brise encore un peu plus. nous lui envoie beaucoup de courage dans ce moment difficile. Juste avant la pandémie, il devait partir en tournée avec la pièce Pair et manque. Souhaitons-lui de reprendre bientôt la route. Vivement qu’il puisse retrouver son cher public qui lui manque tant (et la réciproque est vraie). Nul doute que ses deux amis vont rire de bon cœur en le voyant sur scène !

0/5 (0 Reviews)