De A comme Pamela Anderson à Z comme Zahia, Adil Rami nous dit tout ! En effet, son autobiographie fait déjà beaucoup de bruit !

Adil Rami, de l’ombre à la lumière

Le ballon rond, sa vraie passion

Depuis 2018, Adil Rami vit une vraie traversée du désert. Pourtant, tout n’a pas toujours été noir pour l’ancien footballeur. Très vite attiré par le strass et les paillettes, la vie lui semble facile. D’ailleurs, comme il le confie dans son livre, il a croisé le chemin des plus grands mais aussi des plus belles femmes de la planète.

“Je deviens joueur et vedette, je renifle le même air que les stars de l’OL, de l’OM et du PSG” Pour celui qui en a toujours rêvé petit, c’est vraiment le paradis. Dès lors, il va enchainer les succès à un rythme effréné. Même auprès de la gent féminine. “On échange des numéros de téléphone, on boit des coups. Elles sont sympas et rient beaucoup à mes vannes. C’est grisant.” Au cours de ses soirées mondaines, il croise même la célèbre Zahia. Alors mineure, la jeune femme est connue pour son histoire avec Franck Ribéry. Pourtant, elle n’arrivera pas à convaincre Adil Rami. Ce dernier la juge sur pièce dès leur premier échange de regards : “un peu étrange, très maigre, pas mon style.”

Une rencontre qui va changer sa vie

Elle s’appelle Pamela Anderson. La star de la série des années 90 Alerte à Malibu va vivre une passion avec Adil Rami. Cependant, entre les deux, ça a beau être l’amour fou, les rumeurs vont de bon train. Leur relation sentimentale va vite tourner au vinaigre. Dans la presse, elle ne gêne plus pour l’accuser de tous les maux. Accusé de l’avoir frappé, le footballeur souhaite s’en défendre comme il peut. Sans rentrer vraiment dans la polémique, voici comme il résume leur histoire. “Je ne montre rien, je ne me défends pas, je ne balance rien.”

Pourtant, Adil Rami aurait des arguments qui pourraient jouer en la défaveur de l’actrice. Du reste, cette dernière ne s’est jamais privée de faire un “carnage” et mettre sa “famille dans la tempête.” Par pudeur, il annonce qu’il a des dossiers mais ne les divulguera pas. Sans jamais rentrer dans les détails dans le contenu ou dans les dates, il évoque une foule d’informations “nos s**tapes, ses mails, ses poèmes, ses sms fous d’amour “I love you/ A lot/ Merci to help me/ to be my best” -, les galères de son fils Brandon à Milan pendant la fashion week…”

Pour l’heure, la principale intéressée n’a pas encore réagi ! Affaire à suivre ! En tout cas, nous, on va vite se procurer le livre d’Adil Rami en librairie.